Quand l'équipe de foot féminine norvégienne pulvérise les clichés en une vidéo hilarante

Le foot, c'est vraiment trop dur pour les femmes.
2 photos
Lancer le diaporama
Lassées de subir les clichés sexiste sur le foot féminin, les joueuse de l'équipe norvégienne ont décidé de riposter à travers une vidéo 100% second degré.
A lire aussi
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le métro pour dénoncer le harcèlement sexuel
News essentielles
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le...

Après avoir passé des années à se battre contre les clichés sexistes et les préjugés, l'équipe norvégienne de football féminin est enfin prête à admettre la vérité : tout est vrai. Chaque cliché, chaque préjugé, chaque insulte est justifiée. Dans une vidéo poignante, elles ont décidé de lâcher les armes et de le dire clairement : elles ne savent pas jouer et n'y connaissent rien au foot.

D'ailleurs, Trine Ronning, défenseuse dans l'équipe, ne mâche pas ses mots : "On est à chier. On est nulles, purement et simplement."

Les Norvégiennes, qui sont classées 12e au classement FIFA (mais viennent de se faire éliminer de la Coupe du Monde féminine par l'Angleterre), passent aux aveux une par une. Emilie Haavi admet avoir énormément de mal avec les coups francs et confie qu'elle touche souvent le ballon avec les mains. Quant à sa coéquipière, Cathrine Dekkerhus, elle annonce fièrement être capable de faire jusqu'à 25 jongles du pied... avec un ballon de baudruche. Mais son vrai problème, celui qui l'a forcée à changer d'équipe, c'est la présence de lesbiennes partout dans l'équipe qui n'en veulent qu'à son corps.

Ingrid Hjelmseth déplore quant à elle la taille des cages et estime qu'elles devraient être au moins deux pour les garder.

(Cliquez sur le rectangle blanc pour obtenir des sous-titres anglais)

Les joueuses ont donc écrit à la FIFA pour leur proposer des solutions pour leur permettre d'atteindre un niveau correct : des ballons plus petits, des tees pour faciliter les tirs ou encore remplacer les coups francs par des lancers francs. Malheureusement, leur appel n'a pas été entendu...

Comme vous l'avez deviné, cette vidéo est une parodie bien sentie qui se moque des stéréotypes et clichés sur le sport féminin en enfonçant le clou. Bien joué.