Qui est Laure Boulleau, l'arrière gauche du PSG ?

Laure Boulleau, latérale gauche du PSG et de l'équipe de France de football.
Laure Boulleau, latérale gauche du PSG et de l'équipe de France de football.
Laure Boulleau dispute ce jeudi 14 mai sa première finale de Ligue des champions avec le PSG. La latérale gauche du club de la capitale et de l'équipe de France est, à 28 ans, l'une des figures de proue du football féminin tricolore.
A lire aussi
A-t-on le droit de serrer la main gauche de son interlocuteur ?
emploi
A-t-on le droit de serrer la main gauche de son...

Laure Boulleau et le football, c'est une longue histoire. Au collège, quand d'aucunes s'entichent de jeunes gens à la moustache naissante, la native de Clermont-Ferrand tapait, elle, inlassablement dans un ballon et plutôt bien... A tel point que l'adolescente quitte son Auvergne pour monter dans le saint des saints du football français : Clairefontaine. Malgré un genou récalcitrant, Boulleau s'affirme et signe, en 2005, son premier contrat avec le Paris-Saint-Germain.

De l'amateurisme au PSG version qataris

"J'ai eu la chance de tout connaître avec le PSG", confiait-elle récemment dans Stade 2. "J'ai commencé amateur (...) après l'arrivée des qataris, on est devenues toutes professionnelles". Un professionnalisme qui fait changer les ambitions du club. Aujourd'hui, la latérale gauche du club de la capitale fait mieux que Zlatan et ses homologues masculins du PSG puisque les Parisiennes ont réussi à se hisser en finale de la Ligue des champions, face aux Allemandes de Francfort.

Un changement de dimension qui permet à la brillante gauchère de 28 ans de rêver aujourd'hui plus grand et, pourquoi pas, chiper, l'an prochain le titre de championnes de France aux Lyonnaises que le PSG a déjà éliminé, cette saison, en huitième de finale de la Ligue des champions. Leader au PSG, Laure Boulleau est aussi l'un des moteurs de l'équipe de France.

Avec quelque 52 sélections chez les Bleues au compteur, elle sera sans conteste l'une des vedettes de la prochaine Coupe du monde, du 6 juin au 5 juillet, au Canada. Laure Boulleau espère bien faire encore mieux qu'en 2011 en Allemagne, lors du mondial qui avait révélé les Bleues au grand public et au terme duquel les Françaises avaient échoué au pied du podium en s'inclinant 2-1 contre la Suède lors du match pour la 3e place.

Mater Canal + le dimanche soir, ou aller au Parc des princes, ça ne me pose aucun problème"

Seule ombre au tableau : trois manquements à des contrôles antidopage en moins de dix-huit mois qui menaçaient sa participation au mondial. La jeune femme a été relaxée par l'Agence fançaise antidopage, bénéficiant du changement du code mondial antidopage qui stipule, depuis le 1er janvier 2015, qu'une procédure pour défaut de localisation ne peut être ouverte à l'encontre d'un sportif que si trois manquements ont été constatés en 12 mois et non plus 18, comme avant (les manquements constatés pour Boulleau s'étalaient sur 15 mois, ndlr).

Symbole d'un foot féminin en plein essor, Laure Boulleau avait confié à So Foot que le statut de joueuse n'aidait pas forcément à draguer les mecs mais s'avérait bien pratique "pour les garder !". Et la joueuse d'évoquer dans un sourire : "Mater Canal + le dimanche soir, ou aller au Parc des princes, ça ne me pose aucun problème, donc je pense que le mec qui sort avec une joueuse de foot doit y trouver son compte !".