Richard Bohringer : ses confidences sur son cancer

L'acteur Richard Bohringer à la remise du Prix Lumière 2013 à Quentin Tarantino à l'amphithéâtre du palais des Congrès de Lyon le 18 octobre 2013.
L'acteur Richard Bohringer à la remise du Prix Lumière 2013 à Quentin Tarantino à l'amphithéâtre du palais des Congrès de Lyon le 18 octobre 2013.
Dans cette photo : Richard Bohringer
Pour la première fois, Richard Bohringer – qui est remonté sur les planches dans J'avais un beau ballon rouge - a évoqué son cancer dans une interview à Nice Matin.
A lire aussi
En avril dernier, Richard Bohringer était hospitalisé à Clermont-Ferrand et interrompait sa tournée théâtrale J'avais un beau ballon rouge, une pièce qu'il jouait avec sa fille Romane depuis 2013. Quelques jours plus tard, il assurait à ses fans qu'il n'était pas "à l'article de la mort" et évoquait une forme d'hépatite. Les choses étaient en réalité plus graves qu'il ne l'avouait.

Un cancer qui ne vient "ni du tabac ni de l'alcool"

Un an plus tard, le comédien est de retour sur scène et s'apprête à enchaîner les dates sur la Côte d'Azur. Dans une interview à Nice Matin, il a confié pour la première fois qu'il luttait contre un cancer. " Il n'y a rien à regretter ; ce que j'ai chopé ne vient ni du tabac ni de l'alcool ", a assuré le septuagénaire qui souffre d'un lymphome. " Bien sûr, le rapport à la vie a changé. Les petits moments deviennent de grands moments. Aujourd'hui, le vrai grand moment, pour moi, c'est le résultat de mon IRM, tous les deux mois et demi. Mais ces temps-ci, des grands moments, j'en vis tous les soirs en jouant ", a expliqué Richard Bohringer.


Le comédien se bat de toutes ses forces contre le cancer, a-t-il expliqué. " C'est assez âpre. Heureusement, j'ai ma fille. J'ai mes gosses. Et ma femme, qui est toujours là, avec moi. Tout ça est très emballant. Quelque chose s'est recréé autour de moi, qui suis un mec de la route ".
Les dossiers