Sa tache de naissance aurait pu être un handicap : cette danseuse en a fait sa force

Née avec une tâche de naissance lui couvrant la quasi-totalité de la joue droite, Cassandra Naud a refusé d'avoir recours à la chirurgie esthétique.
Née avec une tâche de naissance lui couvrant la quasi-totalité de la joue droite, Cassandra Naud a refusé d'avoir recours à la chirurgie esthétique.
À 22 ans, Cassandra Naud va à l'encontre des normes de beauté qu'imposent jour après jour la société. Née avec une tache de naissance brune qui lui couvre une partie du visage, cette danseuse professionnelle a refusé d'avoir recours à la chirurgie esthétique.
A lire aussi

Dans une société qui pousse chaque jour les femmes à correspondre à une vision normée de la beauté, une jeune Canadienne va à l'encontre de ces diktats. À 22 ans, Cassandra Naud a décidé de faire de ce qui pourrait sembler être un défaut physique, une force. La particularité de cette jeune femme : une large tache brune qui recouvre la totalité de sa joue droite.

Cette tache, Cassandra Naud est née avec. Bien sûr, ses parents avaient la possibilité de la faire disparaître dès sa naissance, grâce à une opération de chirurgie esthétique. Mais l'intervention aurait pu altérer la vue de leur fille et lui laisser une grande cicatrice. Des risques importants qu'ils ont préféré ne pas prendre, à raison vu le discours que tient la jeune femme aujourd'hui. "Je suis tellement heureuse que mes parents aient refusé cette opération et fait de cette tache de naissance une part importante de mon identité. Elle fait ma différence et je n'ai pas l'impression qu'elle ait déjà été un frein", a-t-elle ainsi confié au Daily Mail . "Elle me rend unique et mémorable. C'est un véritable atout étant donné la carrière que j'ai choisie", insiste-t-elle.

"Nous devons accepter et apprécier nos différences"

Mais si cette danseuse professionnelle tient aujourd'hui ce discours positif et inspirant, il n'en pas toujours été ainsi. Pendant son adolescence, elle a en effet dû faire face aux moqueries et insultes de ses camarades. "Ces méchancetés quotidiennes étaient difficiles à gérer. J'ai souvent dû retenir mes larmes. Je me sentais laide. Chaque matin, j'appréhendais la façon dont j'allais être traitée", se souvient-elle. Lassée de subir ce harcèlement scolaire, elle demande finalement à ses parents de subir l'opération qu'ils avaient refusée quand elle n'était qu'un nourrisson. "Ils ont été très compréhensifs et ont immédiatement pris rendez-vous avec un chirurgien esthétique. Mais ce dernier m'a prévenu que l'intervention me laisserait une cicatrice indélébile. J'ai pensé que ce serait bien pire et j'ai expliqué à ma mère que je préférais finalement garder ma particularité", raconte la danseuse, qualifiant sa demande de "coup de folie".

Un état d'esprit qui est toujours le sien aujourd'hui. Diplômée en juillet dernier, elle vit désormais à Los Angeles et a récemment été vue dans une publicité pour une chaîne sportive du réseau ESPN aux côtés du groupe pop Maroon 5 mais aussi sur la chaîne jeunesse Nickelodeon. "Beaucoup de rôles exigent des danseurs qu'ils aient une certaine apparence. Je ne serais jamais embauchée par Disney par exemple, parce qu'ils recherchent souvent le look "parfait", mais ce n'est pas grave", fait-elle savoir, précisant qu'un directeur de casting lui a déjà conseillé d'utiliser Photoshop pour faire disparaître sa tache sur les photos de son book. Fidèle à elle-même, Cassandra Naud n'a jamais appliqué ce conseil. Et pour cause, elle inciter les personnes dans son cas à suivre son exemple. "Nous devons accepter et apprécier nos différences", tranche-t-elle. Et de conclure : "Les temps changent, ne vous inquiétez donc pas du fait d'avoir l'air normal. Ne laissez pas les personnes malintentionnées vous barrer la route et soyez fier de votre singularité". Un joli message à diffuser très largement.

La danseuse Cassandra Naud
La danseuse Cassandra Naud
Les talents de danseuse de Cassandra Naud.