"Je me fous de mon poids" : Selena Gomez envoie valser les grossophobes sur TikTok

Selena Gomez dénonce le body shaming sur TikTok
Selena Gomez dénonce le body shaming sur TikTok
Dans cette photo : Selena Gomez
L'espace d'une publication TikTok, la jeune chanteuse Selena Gomez a poussé un coup de gueule contre les commentaires sexistes qu'elle reçoit à propos de son physique. L'occasion d'épingler le phénomène du body shaming sur les réseaux sociaux.
À lire aussi

"Je suis parfaite comme je suis !". C'est un véritable coup de gueule qu'a décoché l'espace d'une story TikTok la célèbre chanteuse et comédienne Selena Gomez. La jeune Américaine est revenue sur les commentaires sexistes dont elle est régulièrement la cible. Des remarques sur son physique et son poids notamment.

"On me dit 'Tu es trop maigre' ou 'Tu es trop grosse', rien ne va jamais. Moi, je suis parfaite comme je suis", a-t-elle fièrement déclaré sur ses réseaux sociaux. L'occasion d'épingler un phénomène beaucoup trop fréquent sur ces plateformes, à savoir le "body shaming" - la façon dont on attaque et fait culpabiliser les femmes sur leur poids.

Selena Gomez, elle, s'en fiche, et avoue même avoir récemment acheté "quatre tacos, trois nems, des onion rings et un sandwich au poulet épicé" dans un fast food, malgré les injonctions à mincir.

"Beaucoup de pression"

Un discours qui vise à faire déculpabiliser et à décomplexer ses très nombreux followers (près de quarante millions rien que sur TikTok), et notamment sa jeune audience. A Glamour d'ailleurs, Selena Gomez déclarait en ce sens : "Être visible aux yeux du public dès son plus jeune âge s'accompagne de beaucoup de pression. Il est difficile de se sentir à l'aise quand on a l'impression que tout le monde regarde, juge et commente votre apparence".

"La confiance en soi est toujours quelque chose sur laquelle je travaille quotidiennement, mais lorsque j'ai cessé d'essayer de me conformer aux normes de beauté irréalistes de la société, mon point de vue a complètement changé. Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours eu l'impression que je devais être parfaite ou apparaître d'une certaine manière. Il m'a fallu beaucoup de temps pour réaliser que je voulais seulement être moi-même, que ce qui me rendait unique était aussi ce qui me rendait belle", déclarait-elle encore au magazine féminin.

On ne peut qu'abonder.