Camila Cabello dénonce le culte du régime (et ça fait du bien)

Camila Cabello dénonce le culte du régime (et ça fait du bien)
Camila Cabello dénonce le culte du régime (et ça fait du bien)
L'espace d'une publication Instagram, la chanteuse Camila Cabello a décoché un salutaire coup de gueule. A l'adresse du body shaming déjà, mais aussi d'un culte du régime qui perdure dans notre société malgré les initiatives body positive.
À lire aussi

"Notre culture s'est tellement habituée à une certaine idée de ce à quoi devait ressembler un corps de femme 'en bonne santé'... image qui n'est absolument pas la réalité pour beaucoup de femmes". C'est sous ces mots que la célèbre chanteuse Camila Cabello a fustigé l'espace d'une publi Instagram abondamment commentée ce qui l'indigne : le culte du régime, et le body shaming qui lui est malheureusement indissociable...

Surtout sur les réseaux sociaux. "Récemment j'ai porté des bikinis trop petits et je n'ai pas prêté attention à mon apparence, puis j'ai vu des photos en ligne et des commentaires à ce sujet et j'ai été tellement choquée", témoigne à ce titre la jeune artiste, abordant "l'impact sur l'estime de soi" que peuvent négativement susciter les remarques désobligeantes associées au corps des femmes, au poids et à l'apparence.

"Aujourd'hui tout le monde a recours à Photoshop, à une alimentation restrictive, à des exercices physiques excessifs qui rendent notre corps différent de sa forme naturelle, lorsque nous respirons profondément, lorsque nous mangeons un repas, lorsque nous laissons les vagues nous bousculer", a encore poétisé la chanteuse. C'est tout un système de restrictions et d'injonctions que Camila Cabello dénonce dans sa publication.

"Est-ce vraiment être en bonne santé que d'être obsédée par son apparence ?"

On le comprend, l'interprète de "Bam Bam" brasse moult thématiques à travers ses mots : la stigmatisation des corps et leur normalisation, mais également les incidences fâcheuses d'une culture du fitness sur la santé mentale - notre santé mentale. "Je suis une femme célibataire d'une vingtaine d'années noyée au milieu d'une tonne de publicités merdiques et je veux me sentir 'belle'", déplore à ce titre la chanteuse et comédienne.

"Je voulais en parler parce que nous voyons des photos de femmes et les félicitons pour avoir l'air 'en forme' ou 'en bonne santé' mais qu'est-ce que la santé si vous êtes à ce point obsédée par l'apparence de votre corps, à un point tel que vous ne pouvez pas profiter de la vie ?", s'interroge avec gravité Cabello. Pour l'artiste, il convient dès lors de déployer tout un "travail intérieur", presque thérapeutique, pour se sentir bien.

Cela étant, l'artiste a établi ses propres formes de résistances face à ces pressions sociales. "J'écoute des podcasts sur l'alimentation intuitive, suis des femmes qui acceptent leur cellulite, leurs vergetures, leur ventre, leurs ballonnements et leurs changements de poids", raconte-t-elle dans sa publication. Des propos inspirants et dans l'air du temps, à une époque où le culte du régime est de plus en plus remis en cause. Même par une plateforme comme Pinterest...