Cette mère athlète court un semi-marathon une poussette à la main et bat un record

Cette maman athlète court un semi-marathon une poussette à la main et bat un record
Cette maman athlète court un semi-marathon une poussette à la main et bat un record
A 36 ans, l'Américaine Julia Webb a battu le reccord féminin du semi-marathon une poussette à la main. C'est avec sa petite dernière, 10 mois, que la championne a parcouru la Route 66, à Tulsa, en Oklahoma, fin novembre dernier.
A lire aussi

C'est un record pour le moins surprenant dans lequel cette jeune maman s'est lancée. Le 24 novembre dernier en Oklahoma, aux Etats-Unis, Julia Webb a parcouru un semi marathon, accompagnée de sa petite dernière de 10 mois dans sa poussette. Le tout en 1 heure, 21 minutes et 23 secondes, rapporte Good Morning America.


A 36 ans, cette mère de trois enfants a non seulement été la première femme à traverser la ligne d'arrivée de ce semi-marathon, mais a aussi battu le reccord Guiness du semi-marathon en poussette, jusque-là détenu par une maman anglaise, Lindsy James, en 2016 avec un temps de 1 heure, 27 minutes et 34 secondes. Des photos et vidéos ont été envoyées au Guinness des records pour prouver la prestation de la jeune maman, qui devra attendre environ 12 semaines pour recevoir son titre.

"Vous pouvez impliquer toute votre famille dans votre passion"

C'est un défi très personnel que s'est lancée Julia Webb, contrainte d'arrêter la course suite à une blessure lors de sa première grossesse il y a 8 ans. Elle qui n'était pas sûr de pouvoir reprendre le sport a réussi à recommencer à courir avec sa fille, désormais âgée de 7 ans, dans sa poussette.

Une tradition que l'athlète a répété avec ses trois enfants. "C'est comme ça que j'ai commencé à courir avec une poussette, je me alors dit que ça serait drôle de sortir et d'inspirer d'autres mamans. J'espère ainsi pour encourager d'autres mamans à elles aussi sortir et continuer à faire ce qu'elles aiment", confie Julia Webb à Good Morning America.

Son prochain objectif ? Le marathon d'Atlanta en février 2020. "Certaines femmes peuvent avoir peur que le fait d'avoir des enfants va les empêcher d'accomplir leurs objectif, mais je pense sincèrement que si c'est une chose vous aimez, vous pouvez impliquer toute votre famille dans votre passion", confie la jeune maman. Elle poursuit : "Courir me permet d'être une meilleure mère. Plus je m'investis dans ma passion, plus je suis heureuse et apporte de la joie à ma famille." Et ce, pour le plus grand bonheur de ses enfants.