6 podcasts porno à écouter avec gourmandise

Le porno audio célèbre le plaisir féminin. Getty Images.
Le porno audio célèbre le plaisir féminin. Getty Images.
Le porno sonore n'est pas simplement une autre façon d'envisager le X, c'est aussi une manière différente de ressentir le sexe. Une révolution ?
A lire aussi

Le porno audio est partout. Sur les plateformes de podcasts, sur YouTube, de Tumblr à Reddit. Il résonne fort et n'exige que votre oreille attentive. Oui mais c'est quoi au juste, le porno audio ? Beaucoup de choses. Cela peut aussi bien désigner les lectures au micro de textes érotiques que les simulations de performances sexuelles mises en sons. Mais il faut aussi ajouter à cela les contenus ASMR (pour Autonomous Sensory Meridian Response), soit une forme de massage du cerveau causé par l'enregistrement amplifié de bruits divers (chuchotements, frottements, craquements). Ou encore le J.O.I (pour Jerk Off Instructions), à savoir les "instructions à l'éjaculation" avec lesquelles une camgirl guide par ses mots son audience sur le chemin du plaisir - en lui indiquant quand et comment se caresser. J.O.I et ASMR existent aussi bien avec des images que sans.

Bref, le porno audio a autant de visages qu'il n'a de voix. Hier, "l'audioporn" était avant tout anglophone. Mais aujourd'hui, de plus en plus nombreux (et surtout nombreuses) sont les artistes français.e.s à se réapproprier ce type d'expression protéiforme. Le but ? Bouleverser les images trop balisées auxquels l'on nous habitue au quotidien (sur des plateformes de vidéos comme Pornhub et YouPorn), mais également proposer une excitation plus inclusive, transgressive et audacieuse. Alternative, sans injonctions ni censure. De l'érotisme chic au hardcore le plus décomplexé, il y en a pour tous les goûts. La preuve en six créations passionnément charnelles.

Aural Honey

Aural Honey - YouTube -

Aural Honey, c'est un multivers sensoriel à souhait. Des jeux de rôle intensément ASMR sur YouTube - là où réside tout le contenu "safe for work", consultable au bureau sans trop de soucis - et des podcasts beaucoup plus émoustillants sur le site Sweet As Honey. Là-bas, les noms alléchants ruissellent ("Gorge de miel", "Baisé.e par un ange", "A bout de souffle", "Ce corps est à toi") et les fantasmes abondent comme autant d'interdits à transgresser. La petite amie avide d'expériences, la compagne "dirty" qui implore son "daddy", la dominatrice, la belle-mère aux intentions perverses...Bref, des clichés par ribambelles, tout droits sortis d'un roman érotique de supermarché. Peut-être, oui. Mais la transposition en format audio rend l'attendu imprévisible, l'image prémâchée de nouveau sulfureuse, émouvante et immersive. C'est là la force du porno sonore : revisiter un genre que l'on pensait épuisé en exploitant les recettes qui ont depuis longtemps fait leurs preuves sur notre libido.

A écouter ici.

Voxxx

On ne peut résister longtemps à la voix de la camgirl française Lele O, chaude, insolente et douce, qu'elle nous conte une histoire de fessée, de godes ou des "chuchotis pour chattes". Elle est l'une des actrices principales de Voxxx, le podcast de la pornographe féministe Olympe de G. Aux côtés de sa consoeur Alexandra Cismondi, Olympe de G ne se contente pas d'épicer nos nuits. Elle nous suggère une pornographie plus ouverte, accordant au plaisir féminin la place qu'il mérite - des caresses à l'extase - sans jamais négliger la beauté de l'émoi masculin - un émoi sonore trop souvent négligé dans le porno dit "classique" au profit de la sacrosainte éjaculation. Surtout, les corps qui s'expriment chez Olympe de G sont tous singuliers. Ils portent en eux un discours transgressif et libre, révélateurs d'une génération qui perçoit en l'orgasme une forme d'empowerment. Et c'est peut-être pour cela que leur prêter l'oreille excite plus que mille images explicites.

A écouter ici.

Sounds of Pleasure

Sounds of Pleasure - Tumblr -
Sounds of Pleasure - Tumblr -

Le porno audio a rarement aussi bien porté sous nom : sur le tumblr Sounds of Pleasure, l'on vient chercher son bonheur dans la rubrique "Index", où abonde une liste de "tags" - les mots clés des plateformes de vidéos pour adultes. Blowjobs, Cunnilingus, Fingering, Masturbation...Même les misophones endurcis (ces phobiques des bruits de bouche) risquent de prendre leur pied sur ce site qui nous donne l'impression, presque voyeuriste, de voler des fragments de plaisir - en solitaire et à plusieurs. Sounds of Pleasure propose aussi une quantité non négligeable de "dirty talks" - ces mots crus que l'on assène pour exciter son ou sa partenaire. Ici, ils sont aussi bien prononcés par des voix masculines que par des voix féminines. Car le porno audio défend l'idée d'un plaisir paritaire.

A écouter ici.

Les lectures érotiques de Charlie

Sur des plateformes de stream comme Cam4, la camgirl hexagonale Charlie assure pour ses fans les performances les plus spectaculaires. Mais si la relation charnelle qu'elle entretient avec l'image n'est plus à prouver - aussi bien face à sa webcam que sur Instagram - l'on aime tout autant lorsqu'elle accorde sa voix aux textes les plus chauds du patrimoine littéraire. C'est là le principe de ses Lectures érotiques, série de podcasts où s'alternent les évocations libertines, sadomasochistes et conjugales. Au micro, l'oratrice Charlie nous rappelle que l'oreille aussi est une zone érogène. En France, l'excitation sonore puise volontiers dans les écrits les plus fertiles. Il suffit pour s'en rendre compte de s'attarder sur les épisodes du podcast Le Verrou. Comédiens et comédiennes y interprètent les phrases obscènes du Marquis de Sade et d'Apollinaire, de Pauline Réage (Histoire d'O) et de Maxim Jakubowski (Confessions d'un pornographe romantique). Stimulant, dans tous les sens du terme.

A écouter ici.

Ctrlx

Crtlx Podcast - http://ctrlx.fr/podcasts/
Crtlx Podcast - http://ctrlx.fr/podcasts/

A l'origine, un concept pas si renversant : des lectures de textes érotiques et pornographiques, de George Bataille à Guillaume Dustan. Mais si ce projet porté à bouts de bras par un collectif indépendant de journalistes, auteurs/autrices et artistes fait chavirer nos sens, c'est par la "mise en sons" peaufinée de l'ensemble. Car le porno audio ne désigne pas simplement la voix - et ce qu'elle prononce - mais l'environnement sonore qui l'entoure, la fait vibrer et la chamboule. Lorsque le sexe s'énonce, il le fait en sortant des sentiers battus, loin des représentations traditionnelles du porno mainstream. Et avec une exigence certaine. "Douce nuit d'amour, roulades à plusieurs en plein-air ou découverte homosexuelle, tout objet est pour nous lisible s'il est écrit avec goût et personnalité", explique en ce sens l'équipe de Crtlx.

A écouter ici.

GoneWildAudio

Gone Wild Audio - Reddit -
Gone Wild Audio - Reddit -

Le meilleur du porno audio se dégote du côté de Reddit, le forum aux indénombrables sous-catégories et aux discussions sans fin. Et plus précisément sur le thread GoneWildAudio, où s'accumulent les documents audio amateurs pétris de fantasmes hétéroclites - mais pas forcément hétéronormés. Fellations, "sons humides", anulingus, fessées et massages sous la ceinture s'entremêlent d'une publication anonyme à l'autre. Derrière l'écran, par heure (trop) tardive, nous cliquons, le casque sur les oreilles, les yeux fermés, à la recherche de la fréquence qui sonne juste. Face aux trop nombreuses vidéos qui finissent par lasser, l'audioporn ravive notre excitation originelle. Plonger dans l'inconnu, tester, expérimenter, cliquer sur un contenu explicite sans forcément savoir ce que l'on va y trouver - ou y écouter. Le caractère amateur ne rend le tout que plus transgressif. Bref, le porno audio nous renvoie à nos initiations d'ado.

A écouter ici.