Non, le pénis de votre mec ne touchera pas votre foetus quand vous faites l'amour

Non, le pénis de votre mec ne risque pas de toucher votre foetus
Non, le pénis de votre mec ne risque pas de toucher votre foetus
La grossesse est une longue odyssée de changements, de questionnements quotidiens, et d'envies pressantes de se faire prendre contre un mur. Un dilemme demeure cependant lorsqu'on fait l'amour enceinte et qu'on est hétéro : le pénis de notre mec va-t-il heurter le doux minois de notre enfant en devenir ? Breaking news : non.
A lire aussi

"Avec Maxime, on fait beaucoup moins l'amour depuis que j'ai atteint le sixième mois de grossesse ; il a peur de cogner le bébé avec son sexe", m'énonçait Laura pendant que je la regardais perplexe, une banane à moitié dévorée à la main.

A vrai dire, ce n'était pas la première fois que j'entendais ça - il me semble que Rachel et Ross évoquent même l'idée dans Friends. Mais ça me paraissait complètement sorti de nulle part. Le foetus se trouve dans l'utérus, alors que le pénis, quand il pénètre, reste bien dans le vagin, soit en-dessous du col de l'utérus, non ?

Etant moi-même dans mon quatrième mois de grossesse, j'aurais horreur de devoir annoncer la sinistre nouvelle à mon mec, pour voir anéantir toute chance de faire des galipettes pendant les 5 mois restant. Vue ma libido explosive du moment, ça risquerait de créer des frustrations importantes.

Je décidais de me renseigner. Et je fus surprise du nombre de forums/articles/blogs consacrés au sujet. Ça témoignait aussi d'un phénomène beaucoup moins étonnant : les hommes pensent-ils vraiment que leur sexe est si long qu'il peut monter jusque-là ? Apparemment, oui (un post s'intitule même "Enceinte et homme avec gros zizi" sur Doctissimo).

Du calme, messieurs, comme dirait Flair.be : "Qu'on se le dise une bonne fois pour toutes : votre partenaire a beau avoir le plus long pénis du monde, il aura un sacré chemin à faire avant de toucher Bébé." Bon.

Pour être sûre de mon coup, et afin de vous encourager à faire l'amour autant de fois que vous le souhaitez, je m'en suis aussi remise aux expert·es. Et là encore, la réponse est formelle.

"Il n'y a aucun risque que vous touchiez le bébé ni que vous heurtiez sa tête", répond la Dre Minkin, gynécologue-obstétricienne et professeure de clinique en obstétrique, gynécologie et sciences reproductives à la faculté de médecine de Yale (calée, donc) à Buzzfeed. "Il est possible que vous touchiez le col de l'utérus, mais ça ne pose pas de problème s'il n'est pas trop court ou dilaté".

Question dimensions de l'engin, pareil, Dre Christine Proudfit, spécialiste en médecine maternelle et foetale dans le service de gynécologie-obstétrique au centre Langone Health de l'université de New York (calée aussi), remet rapidement les choses en place.

"La taille du pénis n'a également aucune importance, même si celui de votre partenaire et plus grand que la moyenne", affirme-t-elle. "Il en va de même pour les godemichés et autres jouets intimes (pour peu qu'ils ne soient pas surdimensionnés), dans la mesure où, pour de nombreux couples, pénétration ne va pas de pair avec pénis." Ouf !

"Vous ne passerez pas !"

A l'image de Gandalf Le Gris qui bloque la voie au Balrog dans le Seigneur des anneaux, le col de l'utérus empêche ainsi tout organe extérieur de se frayer un chemin jusqu'au précieux foetus. Et au-delà de la frontière naturelle existe de toutes façons une substance qui protège le bébé des chocs en le faisant nager doucement pour les amortir : le liquide amniotique.

Le seul risque, à moins que votre médecin vous ait expressément demandé de ne pas vous envoyer en l'air, reste donc que votre petit alien soit un peu secoué, et qu'il ressente une sensation similaire à ce qu'il ou elle vit lorsque vous montez un escalier ou que vous vous déplacez en voiture (et ça encore, c'est selon le rythme que vous vous imposez avec votre moitié), selon le HuffPost.

Mieux encore, il se pourrait que faire l'amour enceinte offre des bénéfices non négligeables : rapprochement intimes des partenaires et aide au déclenchement de l'accouchement si l'occupant·e ne daigne pas pointer le bout de son nez à l'approche du terme.

Vous pouvez donc vous coucher moins bête ce soir, et plus comblée à l'idée de profiter de votre orgasme tranquille.

Les dossiers