Une Suédoise se fait refuser d'un bus à cause de sa tenue qui "en montrerait trop"

Une Suédoise se fait refuser d'un bus à cause de sa tenue qui "en montrerait trop"
Une Suédoise se fait refuser d'un bus à cause de sa tenue qui "en montrerait trop"
Habillée d'un short et d'un top, cette jeune Suédoise n'a pas pu rentrer dans son bus. La raison ? Sa tenue, jugée "inappropriée" par le chauffeur.
A lire aussi

L'affaire date du 26 juillet, en pleine canicule. Si la Suède a été légèrement moins touchée par la vague de chaleur que notre côté de l'Europe (les températures avoisinaient là-bas les 30 °C), la population a tout de même ressenti la différence avec les normales de saison. Pour supporter le cagnard, beaucoup ont adapté leur tenue. Ce qui impliquait, n'en déplaise aux sexistes, des vêtements courts chez les femmes. Seulement le soleil de plomb n'avait pas l'air d'être une excuse suffisante pour certains (on rappelle toutefois que, même pas 2°C, une femme a de toutes façons le droit de s'habiller exactement comme elle veut). Surtout pas pour un chauffeur de bus de Malmö, au Sud de la Suède. Un comportement honteux dont a malheureusement fait les frais Amanda Hansson, une jeune femme de 19 ans.

Alors qu'elle monte à bord et scanne son billet, elle est interpellée par le conducteur, raconte-t-elle dans un post sur Facebook. Elle comprend rapidement que ce dernier en a après son apparence - un short et un top à noeud. "Tu ne peux pas prendre nos bus habillée comme ça", lui assène-t-il, justifiant ses propos en citant un règlement pour passagers qui s'avérera inexistant. "Tu montres beaucoup trop". Amanda explique en ligne que "comme chacun·e, elle a choisi ses vêtements en accord avec la météo".

Folle de rage, elle descend du véhicule, outrée par cette "merde sexiste" et le fait qu'elle en soit victime. "Je suis descendu de l'autobus parce que même si je voulais rester et protester, j'étais tellement en colère que j'avais juste envie de crier et de pleurer", confie-t-elle sur le réseau social. "Je ne me suis JAMAIS sentie aussi humiliée de toute ma vie, et le fait que ça arrive en public dans un bus m'a rendu folle."

Elle a contacté la compagnie de bus Nobina Sverige AB et le transporteur local Skånetrafiken, qui lui ont tout deux présenté leurs excuses et assuré que des décisions seront prises suite à l'incident. "Ni Nobina ni Skånetrafiken n'ont de politique concernant la tenue vestimentaire de nos voyageurs et de nos clients, mais tous doivent être traités sur un pied d'égalité et avec respect", a déclaré Nobina Sverige AB dans un communiqué. Skånetrafiken a confirmé que le conducteur avait reçu un avertissement écrit et est suspendu jusqu'à nouvel ordre. L'entreprise assure également que les employé·es recevront désormais une formation continue en service à la clientèle.

Une histoire qui rappelle tristement celle, récente, du vol American Airlines, où une jeune mère avait été priée de descendre de l'avion pour cause de "tenue inappropriée". Ou encore celle d'une journaliste française, ordonnée de reboutonner sa chemise par un stewart sur un vol Transavia.