"Tenue inappropriée" : une médecin victime de sexisme et de racisme dans un avion

Tisha Rowe et sa "tenue inappropriée"
Tisha Rowe et sa "tenue inappropriée"
Racisme et sexisme font couramment bon ménage. Ce bad buzz signé American Airlines nous le démontre une fois encore.
A lire aussi
Cette appli veut cartographier les lieux d'aide aux victimes d'agressions sexistes et sexuelles
News essentielles
Cette appli veut cartographier les lieux d'aide aux...

Tisha Rowe n'a rien fait. Si ce n'est revenir d'une semaine de vacances à la Jamaïque. Alors qu'elle vient d'embarquer en compagnie de son fils de huit ans à bord de son avion pour Miami, la médecin de 37 ans est rapidement importunée par le personnel de ce vol American Airlines. Pire, une hôtesse de l'air lui demande carrément de descendre de l'avion. Mais pourquoi ? La raison va vous étonner (ou pas) : "tenue inappropriée".

La passagère est alors "invitée" à sortir de l'avion. On lui demande si elle a une veste "pour se couvrir". On va même la forcer à s'envelopper d'une couverture sous peine de ne pas pouvoir poursuivre son voyage. C'est ce fait édifiant que nous relate aujourd'hui Stylist.com.

Pas de chance pour la compagnie aérienne, Tisha Rowe a Twitter. Et s'est donc permise d'exprimer son indignation, tout en nous dévoilant cette fameuse tenue. Difficile d'y voir quelque chose "inapproprié", pas vrai ? La médecin est bien d'accord avec nous. Pour elle, la raison de ce scandale est à chercher ailleurs.

"Nos corps sont trop sexualisés"

 

"Nos corps sont trop sexualisés en tant que femmes, et nous devons constamment nous adapter pour que tout le monde soit à l'aise", explique-t-elle le temps d'une publication. Par "nos corps", elle évoque les préjugés raciaux vieux comme le monde qui encombrent l'image stéréotypée de la féminité racisée - forcément fantasmée comme "sauvage" et sexuelle. D'ailleurs, la médecin poursuit : "J'ai vu des femmes blanches avec des shorts beaucoup plus courts qui montaient dans l'avion sans qu'on leur décoche un seul clin d'oeil".

Aujourd'hui, constater que ce racisme teinté de sexisme s'applique au nom de soi-disant "règles de bonne tenue vestimentaire" la révolte : elle se dit "embarrassée et humiliée". D'autant plus que, comme l'indique Stylist, sa tenue ne viole aucune des lois de la compagnie, "qui interdit uniquement les pieds nus et les vêtements offensants".

Après quelques réactions informelles sur Twitter, la direction d'American Airlines a fini par présenter ses excuses. "Nous étions préoccupés par les commentaires de Mme Rowe et nous avons pris contact avec elle à l'aéroport de Kingston pour recueillir plus d'informations sur ce qui s'était passé. Nous nous excusons auprès du Dr Rowe et de son fils pour leur expérience. Nous avons intégralement remboursé leur voyage" précise un communiqué officiel diffusé sur CNN. Avant d'ajouter : "nous sommes fiers de servir nos clients de tous les horizons". Et pourtant, on notera que l'accueil diffère volontiers en fonction desdits "horizons". Sur Twitter, nombreux et nombreuses sont les internautes à crier au boycott de la compagnie tout en fustigeant cette "discrimination". Du plomb dans l'aile de la compagnie aérienne.