Sophie Davant : sa fille Valentine la trouve "de plus en plus belle"

Sophie Davant, rayonnante au festival de Montecarlo le 6 juin dernier
Sophie Davant, rayonnante au festival de Montecarlo le 6 juin dernier
Dans cette photo : Sophie Davant
Sophie Davant n'est pas seulement une animatrice à la carrière solide. Elle est aussi la maman épanouie de deux enfants. Au détour d'un portrait consacré à la présentatrice de "Toute une histoire", Télé Loisirs a donné la parole à sa fille Valentine.
A lire aussi

Elle a beau être une des animatrices phares de France 2 depuis près de trente ans, Sophie Davant n'en a pas pour autant sacrifié sa vie de famille.


Aussi ambitieuse que maternelle, la présentatrice d'Un jour un destin, qui a fait ses débuts au service météo de France 2 en 1987, est très proche de Nicolas, 21 ans, et de Valentine, 19 ans, les deux enfants qu'elle a eus avec son ex-compagnon Pierre Sled.


Une relation complice et fusionnelle que Valentine n'hésite d'ailleurs pas à décrire dans les colonnes de Télé Loisirs. La jeune femme, qui suit des études de droit, évoque les liens si forts qui l'unissent à sa maman même s'il avoue que son emploi du temps très chargé l'empêche de la voir aussi souvent qu'elle le souhaiterait. "Émotionnellement, ma mère est très investie dans ses émissions, qui la remuent parfois, surtout quand le thème se rapporte à la mort ou aux enfants [...] Pour mon frère et moi, il est parfois difficile de profiter d'elle. On patiente alors jusqu'au week-end."


"Elle est très demandeuse de mes conseils, affirme Valentine, qui a baigné dans l'univers de la télévision depuis qu'elle est toute petite. Elle me réclame mon avis sur des personnes qui l'entourent : lui font-elles vraiment du bien ou pas ?"


Pour l'amour de sa maman, Valentine endosse aussi souvent le rôle de conseillère en look. "C'est souvent moi qui lui choisis sa tenue pour le Téléthon, je l'ai fait aussi pour le récent Vivement dimanche de Michel Drucker. Je lui dis ce que je pense de sa coiffure. À une période, elle s'était laissé pousser les cheveux jusqu'aux épaules, une vraie cata." Et de conclure : "Je trouve que ma mère devient de plus en plus belle."