Justine Dupont et Maya Gabeira se disputent la plus grosse vague surfée par une femme

Justine Dupont et Maya Gabeira se disputent la plus grosse vague surfée par une femme
Justine Dupont et Maya Gabeira se disputent la plus grosse vague surfée par une femme
La française Justine Dupont pensait avoir battu le record de la plus grosse vague surfée par une femme, à Nazaré, en février dernier. Maya Gabeira aussi, le même jour au même endroit. La World Surf League a tranché et adoubé la Brésilienne.
A lire aussi

Les derniers mois ont été interminables dans le monde du surf. Pendant de longues semaines, la World Surf League (WSL) a laissé en suspens la Brésilienne Maya Gabeira et la Française Justine Dupont, alors qu'elles étaient chacune persuadées d'avoir battu un record considérable le 11 février à Nazaré, au Portugal : celui de la plus grosse vague surfée par une femme.

L'organisation a pris son temps pour la bonne raison qu'elle a dû faire appel à des expert·e·s pour départager les performances des deux athlètes. En fin de compte, les scientifiques expliquent avoir calculé que la vague surfée (mesurant plus de vingt mètres) par la Brésilienne mesurerait 22,5 m, soit "deux à trois pieds (60 à 90 cm, ndlr) de plus" que celle de la Française. Une déception que n'a pas caché Justine Dupont sur les réseaux sociaux, jugeant la décision finale d'attribuer le record à sa concurrente "totalement injuste", et précisant que Maya Gabeira n'aurait "pas fini sa vague".

"J'ai pris plus de risques que d'habitude"

Justine Dupont à Nazaré.

"J'ai pris plus de risques que d'habitude"

En signe de contestation, celle qui a tout de même remporté les trophées de la meilleure performance et du meilleur ride des Big Waves Awards 2020, a annoncé ne pas se présenter à l'Euro Cup of Surfing, qui se déroule entre Anglet et le Portugal du 23 au 25 septembre. "N'ayant toujours pas eu de réponse de la WSL à mes questions concernant les nombreuses aberrations de leur rapport, je tiens à rester cohérente dans ma démarche et je refuse donc leur invitation à participer au French Rendez Vous Surfing", explique-t-elle sur Instagram.

Maya Gabeira à Nazaré.

La gagnante, elle, se réjouit de sa victoire. J'ai pris plus de risques que d'habitude, a déclaré Maya Gabeira dans le communiqué de la WSL. Ça allait très vite, mais le bruit qu'a fait la vague quand elle a éclaté m'a fait réaliser que c'était probablement la plus grosse que j'avais jamais surfée.

Elle salue également Justine, dont elle assure être "une grande fan". "Je pense que c'est l'une des raisons qui m'ont incitée à continuer à me donner à fond. J'étais à deux doigts de prendre ma retraite il y a quelques années mais j'ai vu son évolution et je me suis dit que je devais continuer quelques années." Bonne idée, apparemment.

Des vagues allant jusqu'à 30 mètres

Nazaré, un spot niché dans la province de Leiria, est connu pour ses murs d'eau colossaux, qui font rêver les novices et stimulent les pros. Chaque hiver, surfeur·se·s et adeptes de sensations fortes se dirigent vers le petit village de pêcheurs de 15 000 habitant·e·s pour défier les éléments. Là-bas, les vagues peuvent atteindre 30 mètres. En cause, une faille de 5 km de profondeur dans l'océan Atlantique "qui s'arrête juste devant le phare, obligeant la vague formée sous l'eau à stopper net pour renvoyer toute son énergie en surface", détaille Le Parisien.

Avec des conditions pareilles, première ou deuxième place du podium, le constat est clair : Maya Gabeira comme Justine Dupont sont des championnes incontestables.