"Phoenix Rising", le documentaire #MeToo de l'actrice Evan Rachel Wood

"Phoenix Rising" : le documentaire #MeToo de l'actrice Evan Rachel Wood
"Phoenix Rising" : le documentaire #MeToo de l'actrice Evan Rachel Wood
Dans "Phoenix Rising" de la réalisatrice Amy Berg, l'actrice engagée Evan Rachel Wood témoigne du fléau des violences sexuelles et de sa décision de nommer son agresseur : Mailyn Manson. Un documentaire intime et politique prochainement diffusé sur HBO.
À lire aussi

"J'ai été violée par une personnalité lorsque nous étions ensemble. Et une deuxième fois par le propriétaire d'un bar. Je ne pense pas que nous vivons à une époque où les gens peuvent se taire encore plus longtemps. Ce n'est pas possible dans un monde où le sexisme et la bigoterie sont flagrants", déclarait Evan Rachel Wood au magazine Rolling Stone en 2016.

Il y a un an de cela, la comédienne révélait l'identité de son agresseur présumé, à savoir son ex-conjoint, le chanteur et acteur Marilyn Manson, qu'elle qualifie "d'homme dangereux". "J'en ai fini de vivre dans la peur des représailles, de la calomnie ou du chantage", affirmait-elle alors sur ses réseaux sociaux.

Et aujourd'hui, c'est par le biais d'un documentaire réalisé par Amy Berg et prochainement diffusé en deux parties sur la plateforme HBO Max que l'actrice compte libérer la parole, dénoncer la banalisation des violences sexuelles et l'impunité des agresseurs.

"Une histoire d'empowerment"

Présenté au prochain festival du film indépendant de Sundance, le documentaire en question s'intitule Phoenix Rising. Autrement dit, l'envol du phénix. Ce film retracera sous forme de témoignage intime et politique le parcours professionnel de l'actrice et l'évolution de son combat pour les droits des femmes, notamment suite à la révolution féministe #MeToo.

"Il ne s'agissait pas de Marilyn Manson et de toute cette histoire. Il s'agissait d'une histoire d'Erin Brockovich. Nous étions vraiment concentrées sur le fait de raconter une histoire sur l'autonomisation, quelque chose qui offrirait des ressources aux femmes et aux hommes qui sont coincés dans des situations de violence. Et c'est ce que nous faisions – jusqu'à ce qu'elle décide de le nommer publiquement", détaille à Variety Amy Berg, réalisatrice du très remarqué documentaire Délivrez-nous du mal, récit du prêtre catholique pédophile Oliver Grady.

On s'impatiente de visionner ce programme (à la date non précisée encore), qui valorise son engagement dès son titre. Car, comme le rappelle Variety, Phoenix Rising se réfère au Phoenix Act, loi américaine dédiée aux violences conjugales créée en 2019, portant notamment de trois à cinq ans le délai de prescription des délits de violence domestique.

Dans l'actu