Comment fabriquer un masque avec une chaussette et sans élastiques

Comment fabriquer un masque avec une chaussette sans coudre et sans élastiques
Comment fabriquer un masque avec une chaussette sans coudre et sans élastiques
Les élastiques viennent à manquer dans certains supermarchés, voici donc la parade pour se protéger - et protéger les autres - sans autre matériel qu'une chaussette neuve et propre, et une paire de ciseaux.
A lire aussi

Depuis la recommandation de l'Académie de médecine de sortir la bouche et le nez couverts, les tutos pour faire des masques chez soi abondent. Les plus doué·e·s suivent les patrons qui nécessitent fils et aiguille, d'autres préfèrent s'en tenir au bandana entouré de deux élastiques. Tant qu'on fait barrière aux potentielles projections et micro gouttelettes qui pourraient contaminer l'entourage (car c'est bien là le but de l'objet fait maison), on prend.

Seulement tout le monde ne dispose pas d'élastiques à son domicile. On se retrouve donc avec un souci de taille : comment bien attacher le bout de tissu qui nous sert de masque ? Une femme a trouvé la solution : la chaussette (neuve de préférence, et surtout propre). Et elle nous divulgue sa technique en ligne.

Pour s'y atteler, en plus du sous-vêtement, on a uniquement besoin d'une paire de ciseaux, et d'une serviette en papier. On prend la chaussette en on fait attention à ce que sa longueur couvre bien notre visage, d'une oreille à l'autre. On coupe à chaque extrémité de façon à former un rectangle adapté à la taille de notre tête. On insère ensuite une serviette pliée à l'intérieur, qui fera office de filtre. On met la chaussette bien à plat, puis on entaille chaque côté, à environ un centimètre du bord, et jusqu'à la moitié de la largeur.

Le masque est prêt, il n'y a plus qu'à le placer et à bien caler les attaches derrière ses oreilles. Simple comme bonjour, vous en conviendrez. Côté efficacité, l'autrice du tuto prouve le rempart que son invention constitue en tentant de souffler sur une flamme de briquet : elle ne s'éteint pas.

En France, Emmanuel Macron a annoncé lundi 13 avril que chaque citoyen·ne pourrait se procurer "des masques grand public" pour sortir dès le 11 mai. Des modèles en tissu produits par les usines françaises de textile et répondant aux exigences sanitaires de lutte contre le coronavirus, assure Europe 1, et dont l'usage pourrait devenir "systématique" dans les transports en commun par exemple. En attendant, on se cantonnera donc aux alternatives façon système D, ou C pour confinement.