Un restaurant interdit aux bébés : scandaleux ou non ?
Publié le 13 septembre 2013 à 15:28
Par Victoria Houssay
Au restaurant Michelangelo, à Antibes, une affiche explicite est placardée à l'entrée : ici pas de poussette, pas de bébé. Si le patron du restaurant a décidé d'être clair sur le sujet, d'autres établissements avouent également une politique anti-poussette. Une pratique jugée scandaleuse par les associations familiales, mais qui peut se justifier. Pas de nuisance sonore pour les clients, et pas de manque à gagner pour les restaurants, car une poussette, ça prend de la place.
Un restaurant interdit aux bébés : scandaleux ou non ? Un restaurant interdit aux bébés : scandaleux ou non ?© iStock
La suite après la publicité


Il n'y a rien d’illégal à refuser un couple avec poussette à l’entrée d’un resto. Henry Mathey, président du syndicat des hôteliers-restaurateurs d’Antibes, l’assure à Nice Matin : « Chacun fait ce qu’il veut chez lui. Vous pouvez refuser quelqu’un parce qu’il ne porte pas de cravate, parce qu’il a des chaussures ouvertes…  C’est une question de stratégie commerciale, de standing ». Le patron du restaurant Michelangelo est donc dans son droit lorsqu’il affiche clairement sa politique anti-bébé via une annonce placardée à l’entrée de son établissement. Scandaleux ou non ?

Oui : les associations familiales montent au créneau

François Paschal, président de la branche antiboise de l’Association pour la promotion des familles, l’assure à Nice Matin : refuser l’accès d’un restaurant aux bébés est comme interdire l’accès aux personnes âgées « sous prétexte qu’ils font du bruit en mangeant » ou à un handicapé. Il juge la pratique « scandaleuse et illégitime ». « S’il y a des gens qui ne supportent pas les enfants, c’est bien dommage… pour eux ! », objecte-t-il.  Du côté de la Ligue des familles nombreuses, le problème n’est pas une question de tolérance, mais de moyens. La pratique exclut ceux qui n’ont « pas les moyens de se payer une nounou » : « Interdire les bébés, cela revient à interdire les jeunes parents ».

Non : les clients ont envie d’être tranquille

Là où le raisonnement de François Paschal pèche, c’est qu’une personne âgée qui fait « du bruit en mangeant » n’émet pas autant de décibels qu’un bébé qui fait ses dents. Le patron du restaurant Michelangelo n'a « rien contre les bébés » mais juge simplement que « leur place n’est pas [dans un restaurant] ». Il évoque des raisons de sécurité, dans le cas d’un incendie par exemple, mais également le bruit : « Ceux qui ont des enfants payent une nounou pour les garder ; ce n’est pas pour supporter les gamins des autres », tranche le restaurateur. Pour lui, une place occupée par une poussette et un bébé qui ne mange pas est un manque à gagner. En cas d’affluence, une poussette prend la place d’une table.

Aux États-Unis, la politique du « No Kids Allowed » a gagné en popularité ces dernières années : certains restaurants sont délibérément interdits aux jeunes enfants, et la chaîne de supermarchés Whole Foods a même quelques magasins qui ont des horaires spéciaux, où les enfants sont interdits dans les rayons.

Mots clés
Société bebe sortie
Sur le même thème
En plein Cannes, une invitée... allaite son bébé (et brise un tabou)
Culture
En plein Cannes, une invitée... allaite son bébé (et brise un tabou)
24 mai 2024
"J'ai le droit de me foutre à poil, non ?" : Virginie Efira détaille son rapport au nu play_circle
Sexo
"J'ai le droit de me foutre à poil, non ?" : Virginie Efira détaille son rapport au nu
29 février 2024
Les articles similaires
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people" play_circle
Société
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people"
26 avril 2024
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati play_circle
Société
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati
8 février 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news