"Ne soyez pas ce mec" : enfin une campagne contre les violences sexuelles adressée aux hommes

"Ne soyez pas ce mec" : enfin une campagne contre les violences sexuelles qui s'adresse aux hommes
"Ne soyez pas ce mec" : enfin une campagne contre les violences sexuelles qui s'adresse aux hommes
"Ne soyez pas ce mec" : la police écossaise a lancé sur la Toile une nouvelle campagne puissante pour lutter contre les violences sexuelles, et c'est une réussite.
A lire aussi

"La plupart des mecs ne se regardent pas dans le miroir et ne voient pas le problème. Mais nous devons nous regarder en face". Voilà pour le message choc d'une nouvelle campagne de sensibilisation aux violences sexuelles imaginée par la police écossaise. Elle s'intitule à juste titre : "Ne soyez pas ce mec" (#Dontbethatguy).

Dans ce spot, plusieurs hommes nous interpellent face caméra. Et énoncent une série de situations sexistes. "Avez-vous déjà sifflé une femme dans la rue ?", "L'avez-vous déjà appelée 'poupée' ?", "L'avez-vous déjà complimentée et attendu qu'elle vous réponde Merci ?"...

Les phrases se suivent jusqu'au point de non-retour : "L'avez-vous déjà pelotée ?". Au centre du clip se déploie la notion de consentement, détaillée au gré de situations tout sauf anecdotiques. Et cette alerte : "La violence sexuelle commence bien avant que vous ne le pensiez".

Une vidéo puissante qui s'adresse (enfin) aux hommes.

Une campagne efficace ?

Comme l'indique le Huffington Post, la campagne a été pensée en réaction "aux préoccupations croissantes" concernant la sécurité des femmes au Royaume-Uni. L'idée ? "Que les femmes se sentent plus en sécurité" en rappelant aux mecs : "Nous pouvons faire une réelle différence en examinant attentivement nos attitudes et nos comportements, à la maison, au travail, avec nos amis", comme l'énonce Don't Be That Guy sur Twitter.

"Les violences sexuelles commencent bien avant que vous ne le pensiez. Cette nouvelle campagne est puissante et importante. Je demanderais à tous les hommes de regarder ce film - puis d'encourager vos fils, pères, frères et amis à faire de même", a commenté avec enthousiasme la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon. Sur la Toile, ce spot a largement circulé et a suscité des réactions très positives.

"Super de voir une campagne sur les violences sexuelles qui met l'accent sur les seules personnes responsables : leurs auteurs. Les conseils de sécurité destinés aux femmes n'arrêteront pas la violence sexuelle, mais changer les attitudes et les comportements des hommes, si, alors, ne soyez pas ce mec !", a abondé Rape Crisis Scotland, la principale organisation écossaise oeuvrant pour mettre fin aux violences sexuelles.

Une certaine idée d'une campagne de prévention réussie.