Vous vous prenez trop la tête ? Vous êtes peut-être un génie créatif

Vous êtes anxieuse ? Vous êtes peut-être un génie créatif
Vous êtes anxieuse ? Vous êtes peut-être un génie créatif
Vous avez tendance à être anxieuse et à analyser beaucoup trop les choses ? Bonne nouvelle, à en croire les résultats d'une récente étude, vous êtes peut-être un génie créatif.
A lire aussi

Si vous passez beaucoup trop de temps à vous demander pourquoi vous avez dit ça alors que vous n'auriez pas dû, si tout vous inquiète, si vous tournez et retournez chaque phrase, chaque idée dans votre tête des milliers de fois, bref, si vous réfléchissez trop, il y a de fortes chances pour que vous soyez une personne anxieuse. Mais rassurez-vous, à en croire une étude menée par des chercheurs du King's College à Londres, votre anxiété n'est qu'une facette de votre personnalité beaucoup plus complexe. Oui, il se pourrait bien que vous soyez un génie créatif.

Le docteur Adam Perkins, expert en neurobiologie et en troubles de la personnalité, explique ainsi qu'il y a un lien direct entre le fait d'être anxieux et d'avoir une imagination plus développée que la moyenne. Il indique : "Si vous avez une prépondérance à avoir des pensées automatiques négatives et stressantes, c'est dû à votre niveau de spontanéité et d'activité dans votre cortex préfrontal. C'est cette zone (partie arrière du cerveau) qui gère la conscience mais aussi la perception des menaces. Les gens constamment stressés ou anxieux vont être plus facilement paniqués à cause d'une réactivité supérieure à la moyenne. En d'autres termes, cela veut aussi dire qu'ils peuvent ressentir des émotions négatives sans qu'ils ne soient menacés. Leur inconscient construit lui-même une situation stressante, alors qu'elle n'existe pas".

Vous avez du mal à comprendre où veut en venir le chercheur ? Son raisonnement est finalement plutôt simple. Car depuis des siècles, l'anxiété a mené à des inventions et des avancées technologiques. Médecine, écologie, agriculture, science... dans tous les domaines, c'est finalement la peur qui nous a poussés à avancer. Ainsi, une personne fortement anxieuse ne verra pas seulement le pire dans une situation, elle cherchera des solutions pour la changer.

Le docteur Perkins conclut : "Il est facile de constater que bien des génies ont tendance à être sombres et anxieux, ce qui laisse deviner qu'ils se placent assez haut dans le spectre de la névrose. Pensez aux vies d'Isaac Newton, de Charles Darwin, de Vincent Van Gogh, ou même de Kurt Cobain, le chanteur de Nirvana. Peut-être que le lien entre créativité et nervosité a été le mieux résumé par John Lennon quand il disait : 'Le génie est la douleur'".

Les dossiers