Télécharger de la musique grâce à la carte musique jeune

Télécharger de la musique grâce à la carte musique jeune
Télécharger de la musique grâce à la carte musique jeune
Dans cette photo : Frédéric Mitterrand
Annoncée depuis plusieurs mois, la Carte musique jeune a été lancée jeudi dernier par le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand. Elle vise à inciter les plus jeunes à consommer de la musique légalement.
A lire aussi

Un mois après l’envoi des premiers e-mails d’avertissements relatifs à la loi Hadopi, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a donné jeudi le coup d’envoi de la Carte musique. Exclusivement réservée aux 12 – 25 ans, elle doit les encourager à « consommer légalement » de la musique en ligne. Grâce à celle-ci, déjà disponible sur le portail carte-musique.gouv.fr, les jeunes pourront acquérir jusqu’à 50 euros de musique sur une sélection de plates-formes de téléchargement. L’Etat prenant en charge jusqu’à 25 euros, les internautes n’auront plus qu’à débourser le solde. Les souscripteurs, un million maximum par année, pourront d’ailleurs acheter des tickets de 5, 10 ou 15 euros.

Pour Frédéric Mitterrand, ce dispositif est « un gain pour le bénéficiaire, une opportunité formidable pour le développement de la musique en ligne, et une excellente nouvelle pour la création ». Pendant les deux prochaines années, 25 millions d’euros par an seront consacrés à ce projet, considéré comme le pendant pédagogique de la loi Hadopi. « La carte musique et l'Hadopi participent d'une seule et même démarche qui vise à modifier le comportement du plus grand nombre des internautes et à renforcer l'écosystème fragile de la création », a insisté le ministre de la Culture.

Marie-Laure Makouke

VOIR AUSSI

Pourquoi le piratage fait-il trembler les industries culturelles ?

Free VS Hadopi, le bras de fer continue

Le site de la carte musique jeune

Dans l'actu