Les 8-17 ans exposent prudemment leur vie privée sur Facebook

Les 8-17 ans exposent prudemment leur vie privée sur Facebook
Les 8-17 ans exposent prudemment leur vie privée sur Facebook
Selon une étude TNS Sofres pour l'Union nationale des associations familiales (Unaf), la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) et l'association Action innocence, 48% des 8-17 ans ont un compte Facebook et 81% des plus de 13 ans ont modifié les paramètres de confidentialité de leur profil pour protéger leur vie privée.
A lire aussi
Les femmes travaillent 4 ans de plus que les hommes durant toute leur vie
News essentielles
Les femmes travaillent 4 ans de plus que les hommes...

Facebook est bien entré dans la vie des ados : 48% des 8-17 ans possèdent un compte sur le réseau social. Mais d'après une étude TNS Sofres pour l'Union nationale des associations familiales (Unaf), la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) et l'association Action innocence, ils protègent plus ou moins bien leur vie privée. 81% des plus de 13 ans ont modifié les paramètres de confidentialité par défaut mais concernant les moins de 13 ans, ils sont 18% à se connecter, la majorité avec l'accord de leur parents, mais sans forcément faire attention à ces paramètres.
Parmi les 8-17 ans, ils sont 59% à se connecter tous les jours mais seulement un quart est surveillé par ses parents. Les enfants postent des photos (88%), leur adresse mail (68%) et postale (27%), leur situation amoureuse (58%) et utilisent beaucoup plus (92%) leur vraie identité que sur les blogs.
31% des sondés avouent avoir accepté des personnes qu'ils ne connaissent pas ou peu dans leurs contacts. Conséquence : 25% des 8-17 ans ont déjà été victime d'insultes ou de rumeurs sur le réseau social. Pire, un tiers d'entre eux a déjà été choqué par des contenus sur Facebook. Elizabeth Sahel, présidente d'Action innocence insiste sur « l'importance pour les parents de ne pas attendre ce genre de mésaventures pour s'intéresser aux usages de leurs enfants, car seulement la moitié d'entre eux les surveillent ».

(Sources : 20 Minutes et lemonde.fr)
Crédit photo : BananaStock

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

De plus en plus de parents autorisent Facebook à leurs enfants
Facebook supprime chaque jour 20.000 comptes d’enfants
Facebook : Mark Zuckerberg veut éduquer les enfants de moins de 13 ans
Un bébé sur trois est sur Facebook !

Dans l'actu