Facebook placé sous surveillance pendant 20 ans pour tromperie

Facebook placé sous surveillance pendant 20 ans pour tromperie
Facebook placé sous surveillance pendant 20 ans pour tromperie
La Federal Trade Commission (FTC) et Facebook ont annoncé avoir signé un accord à l'amiable qui mettrait fin aux poursuites de l'agence concernant les violations présumées de la vie privée dont est responsable le réseau social. En 2009, des informations personnelles d'utilisateurs avaient été rendues publiques par Facebook.
A lire aussi
Facebook : Mark Zuckerberg veut éduquer les enfants de moins de 13 ans
internet
Facebook : Mark Zuckerberg veut éduquer les enfants de...


Avec cet accord, Facebook enterre peut-être les nombreuses polémiques et accusations au sujet de la confidentialité des informations de ses membres. En effet, la Federal Trade Commission (FTC), agence chargée de faire respecter les droits des consommateurs et du contrôle des pratiques commerciales, a signé un accord à l’amiable avec Facebook au sujet des violations de la vie privée dont le réseau social était accusé. Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, écrit à ce propos sur son blog : « je pense que dans l’ensemble, nous avons fait du bon travail sur la manière dont nous donnons (aux utilisateurs du réseau) le contrôle sur ce qu’ils publient ». « Mais je suis le premier à reconnaître que nous avons aussi commis des erreurs » a-t-il aussi admis. Il a également rappelé que depuis plusieurs mois, son entreprise œuvrait pour « donner aux utilisateurs encore plus de contrôle ». Mark Zuckerberg a d’ailleurs ajouté pour terminer que « le respect de la vie privée est profondément inscrit dans tous nos développements (…). Et avant même la signature de cet accord avec la FTC, nous avions effectué des corrections, de manière proactive, pour tenir compte des inquiétudes qu’elle avait soulevées ».

Cet accord à l’amiable, qui ne représente ni une condamnation ni une confirmation officielle que Facebook ait transgressé la loi, contient cependant des règles que le réseau social devra désormais respecter :
-Le consentement explicite des utilisateurs devra obligatoirement être recueilli avant toute modification qui contredirait les préférences générales de vie privée définies par ces derniers.
-Facebook devra se soumettre à des audits indépendants concernant ses pratiques au niveau de la protection de la vie privée. Ces audits auront lieu tous les deux ans sur une durée totale de vingt ans.
-Facebook devra également mettre au point des règles plus claires de protection de la vie privée de ses utilisateurs, et ce pour les services déjà existants et pour les nouveaux.

Rappelons que les polémiques autour du non-respect de Facebook concernant la confidentialité étaient nées fin 2009. À l’époque, les autorités américaines avaient été saisies par plusieurs associations de protection de la vie privée qui se plaignaient du fait que Facebook avait rendues publiques un grand nombre d’informations personnelles.

Alexandre Roux

(Source : lemonde.fr)

VOIR AUSSI

Anonymous : Opération Facebook et « Bank Transfer »
De plus en plus de parents autorisent Facebook à leurs enfants
Facebook : la rumeur sur sa fermeture
Facebook : un inconnu revendique 50% des parts du site

L’INFO DES MEMBRES

Facebook : attaque pirate à prévoir !
Facebook : piratage à caractère pornographique & possible fermeture

Dans l'actu