10 choses à ne pas faire sur son ordinateur

 10 choses à ne pas faire sur son ordinateur
10 choses à ne pas faire sur son ordinateur

Ah l'informatique, on ne peut plus vivre sans! Mais pour une bonne cohabitation entre vous et le PC, il y a quelques règles à respecter! Pour protéger votre ordinateur et le garder le plus longtemps possible, il existe 10 erreurs à ne pas commettre. Terrafemina vous les révèle.

A lire aussi

Le ralentissement d'un ordinateur peut être dû à plusieurs causes. Il peut être infecté par un virus, un adware (logiciel affichant des publicités), un spyware (logiciel espion), ou autre malware (logiciel malveillant nocif pour tout système informatique). Il peut également être dû à une surcharge de votre disque dur ou à un trop grand nombre de logiciels allumés. Enfin, ça peut simplement être l'âge, en effet passé les 5 ans un ordinateur peut légitimement aller pointer à la retraite.
Voici une liste non-exhaustive de tout ce qu'il ne faut surtout pas faire !


1. Faire confiance à son antivirus

Le meilleur antivirus, c'est vous ! Si vous constatez une infection de votre ordinateur, ne pensez pas " Quel antivirus installer ? " mais plutôt " Où est-ce que j'ai pu attraper ça ? ". La plupart des infections d'ordinateur proviennent de mauvaises habitudes de surf. Parmi celles-ci, les plus redoutables sont l'utilisation ou le téléchargement de logiciels piratés et/ou crackés, de cracks eux-mêmes, de peer to peer (p2p) (eMule, bittorrent, etc.), la navigation sur des sites douteux ou piégés (pornographiques, warez, etc.), et même l'utilisation des messageries instantanées les plus populaires.


2. Télécharger des logiciels sans se soucier de leur provenance

Vérifiez toujours l'authenticité et la source du logiciel que vous téléchargez : Evitez ainsi le téléchargement sur les réseaux Peer-to-Peer, les sites non vérifiés, les sites de contenus adultes, etc. Ce n'est pas parce que votre antivirus ne dit rien, qu'il n'y a rien ! Ne téléchargez donc que des programmes venant de sources sûres : 01net, zebulon, clubic, etc.


3. Multiplier les logiciels de protection

Il ne sert à rien d'installer sept anti-spyware ou trois anti-virus. Un seul suffit. En plus de ralentir votre ordinateur, la multiplication de logiciels anti-virus ou anti-spyware peuvent même lui nuire.


4. Télécharger des logiciels crackés

Vous perdez tout à télécharger des logiciels payants crackés (les logiciels crackés sont des logiciels payants dont on a fait sauter la protection afin de les utiliser comme si on en avait acquis la licence). D'une, les sites offrant des logiciels crackés sont souvent de vrais nids à malwares, vous avez souvent plus de chance de télécharger un bon gros virus, que Photoshop 3. De deux, pour cracker un logiciel, il vous faudra souvent un générateur de clé, ces générateurs sont également fréquemment associés à des logiciels nuisibles, et ceux-là sont très rarement détectés par votre antivirus. En clair, vous encourez de gros risques de virus à toutes les étapes du crack. Et enfin, au nom de la propriété intellectuelle, cracker ou utiliser un logiciel cracké est interdit. Ceci devrait vous suffire à ne pas le faire !


5. Télécharger des toolbars ou des packs d'émoticônes

Lors des téléchargements de logiciels ou de mise à jour, on vous propose fréquemment de télécharger en plus la barre d'outils associée. Décochez systématiquement cette case. Malgré les services qu'elles peuvent vous offrir, elles sont souvent associées à des spywares, c'est-à-dire des logiciels espions qui transmettent vos données de navigation internet au créateur de la barre d'outils. Même la GoogleToolbar est suspectée d'être un spyware.
Il en va de même pour les packs d'émoticônes gratuits qui vous sont proposés par des publicités. Ils sont souvent assortis de malwares en tous genres.


6. Cliquer sur tous les pop-up d'antivirus qu'on vous propose et les acheter

Méfiez-vous de tous les messages venants de fenêtres qui surgissent sur votre écran (fenêtres pop-up) et vous annoncent que votre ordinateur est vérolé. S'il ne provient ni de la sécurité Windows, ni de votre antivirus ou antispyware, ce message est un message publicitaire visant assurément à infecter votre ordinateur. Si on vous propose un scan de votre ordinateur, refusez-le. Fermez le pop-up ou l'alerte en cliquant sur la croix rouge en haut à droite et oubliez-le.

Ces faux anti-spywares/antivirus s'installent avec une panoplie de malwares, ces derniers scannent votre ordinateur et vous indiquent que vous êtes infectés (à partir du scan, c'est malheureusement vrai), mais pour nettoyer votre ordinateur, vous devez acheter la version commerciale. Parfois ils vous proposeront une version gratuite de quelques jours. Ne vous laissez pas tenter, il est ensuite très difficile de s'en défaire et ils laissent toujours sur l'ordinateur une trace de leur passage, chevaux de Troie, vers, et autres spywares.
Ainsi, voici une liste des " logiciels " desquels vous devez vous méfier : ErrorSafe, WinAntivirus Pro, MalwareWipe, Spyfalcon, SpyAxe, SpywareQuake, SpySherrif.


7. Ouvrir n'importe quel mail et n'importe quelle pièce jointe

Vous avez certainement déjà reçu des mails de publicité, vous annonçant un gain à une loterie à laquelle vous ne vous souvenez pas avoir participé. La majorité des internautes à l'heure actuelle connait cette menace, même si les mails restent un gros vecteur de malwares, il est en perte de vitesse. Aujourd'hui les antivirus offrent de bonnes protections. Il faut néanmoins respecter certaines règles :

Ne pas ouvrir les pièces jointes provenant d'un expéditeur que vous ne connaissez pas.

Ne pas ouvrir de liens à partir de mails en anglais

Ne pas lire ou télécharger de diaporamas issus de chaînes de mails

Dans le cas d'un mail suspect, supprimez le mail directement (évitez de le stocker dans les éléments supprimés).



8. Ne pas tenir ses logiciels à jour

Installez systématiquement les mises à jour proposées par Windows,votre navigateur Web, ou vos logiciels de protection. Les mises à jour servent à parer et à combler les failles de protection de votre software, ces mêmes failles qui sont investies par les pirates. N'hésitez pas, par exemple, à télécharger les derniers Services Packs Windows, si celui-ci est votre système d'exploitation.


9. Tout mettre sur le bureau

Non content de créer rapidement un vrai bazar, tout mettre sur le Bureau de votre ordinateur vous expose à perdre toutes vos données. Le Bureau n'est pas fait pour entreposer vos fichiers. Il est censé vous permettre un accès rapide à l'ensemble de votre ordinateur et donc de vos dossiers. En le surchargeant, vous surchargez le système. Cela contribue à limiter la mémoire et à ralentir le système. Sur votre bureau, privilégiez les raccourcis vers des dossiers ou des éléments de votre ordinateur que vous êtes souvent amené à utiliser. Créez par exemple un raccourci vers votre poste de travail, un raccourci vers chacun de vos disques durs, ou même vers vos dossiers ou fichiers importants.


10. Tout ranger dans le même dossier de partition, dans le même disque dur

La plupart des utilisateurs se contentent de disposer tous leurs fichiers sur le même disque de partition (en général le disque C : du poste de travail, où sont déjà entreposées les fichiers système). Système et données sont alors mélangés, ce qui complique toute éventuelle réinstallation du système. Préférez un disque différent pour vos fichiers personnels : dossiers, images, etc. (le D: ou le E:, selon votre ordinateur) ; et gardez votre disque C : pour vos outils système et vos logiciels. Ainsi si vous devez procéder à une réinstallation de votre système, vous n'aurez pas à vous inquiéter de la sauvegarde de vos données. En un clic, copiez votre dossier Mes Documents et déplacez-le vers le disque de votre choix. Veillez également à configurer votre client email pour qu'il stocke les informations sur votre disque de données.