Publié le Mardi 14 Mai 2024

Diaporama: "Purge", "glaviot", "scato" : le nouveau Roman Polanski ne sort que dans 1 salle à Paris

1/11
"Purge", "glaviot", "scato" : le nouveau Roman Polanski ne sort que dans 1 salle à Paris
2/11
"Purge", "glaviot", "pitoyable" : le nouveau Roman Polanski ne sort que dans une salle à Paris
"Purge", "glaviot", "pitoyable" : le nouveau Roman Polanski ne sort que dans une salle à Paris © Bestimage
3/11
 Malgré son casting de stars (Fanny Ardant, Mickey Rourke, John Cleese) le nouveau film de Roman Polanski semble déjà, à l'aube de sa sortie en salles, subir un énorme flop.
Malgré son casting de stars (Fanny Ardant, Mickey Rourke, John Cleese) le nouveau film de Roman Polanski semble déjà, à l'aube de sa sortie en salles, subir un énorme flop. © BestImage
4/11
 C'est une information pour le moins marquante relayée par notre consoeur Brigitte Baronnet, journaliste à Allociné : le nouveau film de Roman Polanski, jadis maître des César, n'aura droit durant son exploitation qu'à une seule salle dans tout Paris. Et, en tout, à seulement 82 salles dans toute la France. C'est très maigre.
C'est une information pour le moins marquante relayée par notre consoeur Brigitte Baronnet, journaliste à Allociné : le nouveau film de Roman Polanski, jadis maître des César, n'aura droit durant son exploitation qu'à une seule salle dans tout Paris. Et, en tout, à seulement 82 salles dans toute la France. C'est très maigre. © Abaca
5/11
 Et si cela présageait d'un considérable flop à venir ? Flop public en tout cas, puisque du côté de la critique, ce n'est pas un présage, mais une réalité. Ce film, répondant au nom de  The Palace , n'est pas particulièrement bien reçu par la critique hexagonale.
Et si cela présageait d'un considérable flop à venir ? Flop public en tout cas, puisque du côté de la critique, ce n'est pas un présage, mais une réalité. Ce film, répondant au nom de The Palace , n'est pas particulièrement bien reçu par la critique hexagonale. © Abaca
6/11
 Malgré son casting de stars (Fanny Ardant, Mickey Rourke, John Cleese) il fait l'objet de qualificatifs virulents, aussi bien dans les pages du Parisien que dans celles de 20 minutes et de Première... Attisant une forme d'unanimité dans le jeu de massacre.
Malgré son casting de stars (Fanny Ardant, Mickey Rourke, John Cleese) il fait l'objet de qualificatifs virulents, aussi bien dans les pages du Parisien que dans celles de 20 minutes et de Première... Attisant une forme d'unanimité dans le jeu de massacre. © BestImage
7/11
 " The Palace est un Polanski aussi navrant qu'embarrassant ",  dézingue Première,  déplorant " une farce lourdingue sur des riches en plein bug de l'an 2000 ainsi qu'un glaviot misanthrope envoyé depuis les hauteurs de Gstaad ".
" The Palace est un Polanski aussi navrant qu'embarrassant ", dézingue Première, déplorant " une farce lourdingue sur des riches en plein bug de l'an 2000 ainsi qu'un glaviot misanthrope envoyé depuis les hauteurs de Gstaad ". © Abaca
8/11
 Plus encore, développe le magazine de cinéma, " c'est un film si agressif, laid et misanthrope qu'on peut raisonnablement avancer que Polanski l'a conçu comme un doigt d'honneur ! ".  
 Roman Polanski lors d'une projection de ses films à Varsovie pour ses 90 ans le 12 novembre 2023. © Jerzy Dabrowski / ONS / Bestimage
Plus encore, développe le magazine de cinéma, " c'est un film si agressif, laid et misanthrope qu'on peut raisonnablement avancer que Polanski l'a conçu comme un doigt d'honneur ! ". Roman Polanski lors d'une projection de ses films à Varsovie pour ses 90 ans le 12 novembre 2023. © Jerzy Dabrowski / ONS / Bestimage © BestImage, Jerzy Dabrowski / ONS / Bestimage
9/11
 Ca promet. Pas mieux cependant  du côté de 20 Minutes,  qui souffle bruyamment devant cette comédie " navrante " qui semble lasser " par ses gags ratés et son parfum de renfermé ".   
 Photocall du film The Palace de R. Polanski lors du 80ème festival international du film de Venise, La Mostra le 2 septembre 2023.
Ca promet. Pas mieux cependant du côté de 20 Minutes, qui souffle bruyamment devant cette comédie " navrante " qui semble lasser " par ses gags ratés et son parfum de renfermé ". Photocall du film The Palace de R. Polanski lors du 80ème festival international du film de Venise, La Mostra le 2 septembre 2023. © BestImage, SGP / BESTIMAGE
10/11
 Et la journaliste Caroline Vié d'abonder : " même en distinguant l'homme de l'artiste et vice-versa, The Palace est un film embarrassant, tout seul comme un grand, un film qui met terriblement mal à l'aise, un film pitoyable ". 
 Roman Polanski lors d'une projection de ses films à Varsovie pour ses 90 ans le 12 novembre 2023. © Jerzy Dabrowski / ONS / Bestimage
Et la journaliste Caroline Vié d'abonder : " même en distinguant l'homme de l'artiste et vice-versa, The Palace est un film embarrassant, tout seul comme un grand, un film qui met terriblement mal à l'aise, un film pitoyable ". Roman Polanski lors d'une projection de ses films à Varsovie pour ses 90 ans le 12 novembre 2023. © Jerzy Dabrowski / ONS / Bestimage © BestImage, Jerzy Dabrowski / ONS / Bestimage
11/11
 " C'est un film de vieux messieurs libidineux un peu trop portés sur la scatologie et les blagues de fesses pas drôles qu'on ne devrait plus avoir envie de faire dans les années 2020 ", fustige encore la critique ciné. Ouch. A l'unisson, et l'on arrêtera là l'énumération,  Le Parisien frôle l'indigestion  : " À quoi ressemble ce film ? À une grosse meringue sucrée, étouffante, indigeste... c'est une farce cynique et vulgaire".  
 Romand Polanski - Obsèques de l'avocat pénaliste, ancien ministre, grand officier de la Légion d'honneur, Georges Kiejman au cimetière du Montparnasse dans le 14ème arrondissement de Paris, France, le 12 mai 2023. © Cyril Moreau/Bestimage
" C'est un film de vieux messieurs libidineux un peu trop portés sur la scatologie et les blagues de fesses pas drôles qu'on ne devrait plus avoir envie de faire dans les années 2020 ", fustige encore la critique ciné. Ouch. A l'unisson, et l'on arrêtera là l'énumération, Le Parisien frôle l'indigestion : " À quoi ressemble ce film ? À une grosse meringue sucrée, étouffante, indigeste... c'est une farce cynique et vulgaire". Romand Polanski - Obsèques de l'avocat pénaliste, ancien ministre, grand officier de la Légion d'honneur, Georges Kiejman au cimetière du Montparnasse dans le 14ème arrondissement de Paris, France, le 12 mai 2023. © Cyril Moreau/Bestimage © BestImage, AGENCE / BESTIMAGE