Pôle emploi : un accompagnement en ligne pour certains chômeurs

Pôle emploi : un accompagnement en ligne pour certains chômeurs
Pôle emploi : un accompagnement en ligne pour certains chômeurs
À partir de décembre, les chômeurs inscrits au Pôle emploi pourront être suivis par leur conseiller sur Internet, grâce à un système de « chat » et de visioconférence, selon un document de la direction présenté mercredi 10 avril en comité central d'entreprise. Sept régions pilotes vont tester ce suivi « 100% web », qui s'étendra ensuite progressivement au reste de la France dès juillet 2014.
A lire aussi


En décembre 2013, sept régions pilotes (Alsace, Auvergne, Haute-Normandie, Île-de-France, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et PACA) testeront le dispositif « 100% web » de Pôle emploi, qui consiste à offrir un suivi en ligne à certains chômeurs par « chat » et visioconférence, selon un document de la direction présenté mercredi 10 avril en comité central d’entreprise. Le système sera ensuite étendu au reste de la France à partir de juillet 2014, si l’expérimentation est concluante.

Cet accompagnement « 100% web » consiste en « des entretiens obligatoires et de suivi dématérialisé avec le conseiller, et des interactions dématérialisées avec Pôle emploi via des nouveaux canaux de contacts (visio, chat, possibilité de rappel téléphonique) ». Ce service repose uniquement sur la base du volontariat, le dossier des candidats sera examiné avant d’être accepté. Le suivi présenté comme un « complément de l'offre de service existante » n’est proposé qu’aux chômeurs du niveau « guidé », c’est-à-dire ceux nécessitant un appui régulier.

Le demandeur d’emploi n’aura alors plus besoin de se rendre à ses rendez-vous en agence, mais « conserve la possibilité de solliciter un entretien physique s'il le souhaite », précise le document.

Depuis le début de l’année, chaque chômeur est réparti dans une catégorie selon ses besoins : « renforcé » pour les chômeurs les plus éloignés de l'emploi, « guidé » pour la catégorie intermédiaire et « suivi » pour les plus autonomes. L'objectif de Pôle emploi : « faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin ».

Les conseillers chargés de ce nouveau suivi web auront chacun en charge un portefeuille pouvant atteindre jusqu'à 250 demandeurs d'emploi, contre 150 pour ceux s’occupant du suivi « guidé » classique.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Pôle Emploi : son plan révolutionnaire pour aider les chômeurs
Le Pôle Emploi relooke ses demandeuses d’emploi
Pôle Emploi : un conseiller poste des offres farfelues pour manifester son exaspération