7 conseils pour trouver un job via les réseaux sociaux

7 conseils pour trouver un job via les réseaux sociaux
7 conseils pour trouver un job via les réseaux sociaux
Depuis ce lundi, Monster propose aux chercheurs d'emploi de poster leurs envies d'évolutions professionnelles sur Twitter via le hashtag « #recrutezmoi ». L'objectif ? Bénéficier d'une médiatisation hors norme pour trouver le job de ses rêves. L'occasion pour « Terrafemina » de faire le point sur le recrutement 3.0 avec Marc Suchet, directeur marketing de Monster.fr.
A lire aussi


Un site web, une campagne d’affichage, une opération street… Depuis ce lundi et jusqu’au 15 novembre, Monster propose à chacun de poster ses envies de carrière et d’évolution professionnelles via Twitter pour bénéficier d’une médiatisation hors norme et trouver le job de ses rêves. L’occasion pour Terrafemina de faire le point sur la recherche d’emploi 3.0 : 7 conseils soufflés par Marc Suchet, directeur marketing de Monster.fr.

Utiliser les réseaux sociaux comme soutien à sa recherche d’emploi

Pour Marc Suchet, la recherche d’emploi numérique passe par trois piliers essentiels : la mise en ligne de son CV sur les sites d’emploi (les jobboards comme Monster, Apec, Pôle emploi...), l’utilisation des réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo) en soutien de cette démarche et généralistes (Facebook, Twitter) et enfin, le soin apporté à son réseau : « Les recruteurs (chasseurs de tête, cabinets ou responsables RH) utilisent le numérique en complément des sites spécialistes du recrutement. Ils sont nombreux à déclarer les utiliser quotidiennement dans le but de diffuser des offres d’emploi. Il s’agit surtout d’annonces dans les fonctions commerciales et marketing, et également dans le secteur de l’IT et de la finance, mais pas uniquement. On trouve aussi plus largement des offres de postes de cadres sur toute la France. »

>> Construire et développer son réseau, nos conseils <<

Différencier vie professionnelle et vie privée

Avoir un profil professionnel sur les réseaux sociaux est indispensable surtout dans les métiers liés au commerce, aux nouvelles technologies, à l’innovation ou à la communication. Mais pour Marc Suchet, celui-ci sera un atout, si le candidat sait en tirer parti. En plus de l’utilisation de réseaux sociaux purement professionnels, mieux vaut aussi différencier ses vies professionnelles et personnelles sur les réseaux plus « généralistes », soit en créant plusieurs profils, soit en utilisant des applications qui permettent de les distinguer (ex : BeKnown de Monster). Pour autant, pas question de tout miser sur ses capacités digitales, rappelle Marc Suchet : « L’entretien d’embauche reste une étape incontournable pour évaluer le candidat en tant que personne avec ses qualités humaines et non seulement ses compétences. Alors, même s’il est important d’évoluer avec son temps et de se créer une image efficace pour se mettre en valeur auprès des recruteurs, la dimension humaine prime donc toujours sur la capacité digitale. »

>> Entretien d'embauche : les 5 attitudes qui vous trahissent <<

Éviter les profils inaboutis ou inadaptés

C’est l’erreur la plus classique des candidats : « créer des profils inaboutis sur toutes les plateformes possibles ». « Mieux vaut prendre le temps de peaufiner un profil pour l’adapter au maximum aux codes du monde professionnel visé. Une photo floue ou des fautes d’orthographe seront du plus mauvais effet », souligne Marc Suchet. Deuxième écueil : « laisser transparaître sur les réseaux sociaux une image compromettante en laissant publiques des informations ou des images d’ordre privé. Si la plupart des recruteurs préfèrent utiliser les réseaux sociaux en complément pour vérifier que le candidat est bien ce qu’il prétend être, certains peuvent vérifier son e-réputation, surtout s’il s’agit d’un poste qui représentera la société », rappelle le directeur marketing de Monster.fr.

Utiliser les spécificités de chaque réseau

Chaque réseau social peut mettre en valeur des atouts différents. « Twitter, par exemple, permet de montrer que l’on est intéressé par un sujet, qu’on en suit l’actualité et que l’on en connaît les acteurs », illustre Marc Suchet. Mais les codes différent, notamment en ce qui concerne la photo de profil. « Sur Facebook, l’enjeu principal est d’éviter de rendre publiques des photos que vous ne souhaiteriez pas montrer à un potentiel recruteur. Sur les réseaux professionnels comme BeKnown, LinkedIn ou Viadeo, l’important est d’avoir une photo simple, récente qui vous ressemble et dans laquelle vous êtes habillés de façon adéquate au poste recherché », ajoute le directeur marketing de Monster.fr.

>> Comment utiliser Twitter dans le cadre professionnel ? Nos conseils <<

Connaître les attentes des recruteurs

Pour les recruteurs, les réseaux sociaux sont l’occasion de tester un certain nombre de qualités : la rédaction, la synthèse, la pro activité et la réactivité. « Réagir rapidement à une offre postée, participer à des opérations innovantes de recrutement 3.0 permettront de se valoriser aux yeux de recruteurs potentiels » explique Marc Suchet. Deux jours maximum : c’est le délai à ne pas dépasser pour répondre à une annonce sur les réseaux sociaux. Ensuite, il s’agit du processus traditionnel de recrutement, sauf pour la relance qui sera plus efficace dans ce cas par mail ou en direct message sur Twitter.

>> Recrutement : comment relancer une candidature ? <<

« A l’inverse, avoir une expression écrite bâclée, un profil en décalage complet avec la carrière à laquelle on aspire ou ne pas savoir protéger son e-réputation en laissant filtrer des images compromettantes sont des erreurs qui risquent de mettre hors course le candidat qui les aura commises. Enfin, sa capacité à valoriser du contenu de qualité et donner une perspective intéressante à un sujet sont des atouts pour assoir sa crédibilité et valoriser son expertise », souligne le directeur marketing de Monster.fr.

Soigner son réseau

Si pour Marc Suchet, le réseau professionnel n’est pas le critère premier des recruteurs, il montre que « l’on fait déjà partie du monde professionnel dans lequel on souhaite entrer » : « Nous recommandons aux candidats de « liker » la page Facebook de l’entreprise dans laquelle on postule, de l’avoir en contact BeKnown, de suivre son fil Twitter ou de retweeter ses messages pour prouver son implication ». En revanche, il n’est pas utile de collectionner les contacts : « nous recommandons d’avoir une approche humaine : les réseaux sociaux seront plus efficaces s’ils vous permettent de tirer parti de votre réseau existant plutôt que de collectionner les profils de gens qui ne vous connaissent pas ». Par ailleurs, selon Marc Suchet les profils les plus précis sur leur recherche d’emplois sont les plus appréciés des recruteurs et selon  le directeur marketing de Monster.fr, « il est également important de mettre en valeur ses compétences avec des mots clés en adéquation avec l’opportunité professionnelle recherchée ».

VOIR AUSSI

Premier jour de boulot : la bonne tenue, mode d'emploi
Comment trouver un job sur Internet ?
Les réseaux sociaux, nouvel outil d’aide à l’embauche
Comment trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux ?

Plus d'actu sur : Update : bien utiliser les outils du web dans votre vie pro

Rédiger un CV : nos conseils rubrique par rubrique
Questions en entretien : bien répondre à "Où vous voyez-vous dans 5 ans ?"
Quels sont vos défauts ? Les meilleures réponses à donner en entretien
Dans l'actu