Kitchen Trotter, la box spécialiste de la cuisine du monde

Kitchen Trotter, la box spécialiste de la cuisine du monde
Kitchen Trotter, la box spécialiste de la cuisine du monde
Ils étaient tous les trois passionnés par la cuisine et les voyages et rêvaient d'entreprendre. Kenza Hachimi, Aïcha Mansouri et Pierre-François Lotiron ont lancé ensemble Kitchen Trotter, une box spécialiste de la cuisine du monde qui propose de découvrir un pays par le menu. Rencontre.
A lire aussi
Toutes les écoles du monde devraient adopter ce code vestimentaire
News essentielles
Toutes les écoles du monde devraient adopter ce code...


Elle a grandi au Maroc, vit à Paris et se passionne pour la gastronomie. À 30 ans, Kenza Hachimi est la cofondatrice de Kitchen Trotter, une box spécialiste de la cuisine du monde, qui propose de découvrir chaque mois un pays par le menu. Concrètement ? Pour 25 euros (+ 4 euros de livraison), vous recevez dans votre boîte aux lettres un kit avec 6 à 7 ingrédients introuvables (ou quasi) sur le marché, un goody et quatre recettes élaborées par un chef reconnu sur ce terrain. « La destination est une surprise à chaque fois, mais on essaie d’alterner des cuisines attendues (libanaise, par exemple) et d’autres plus méconnues (comme celle du Pérou), explique l’entrepreneuse. Nous avons déjà goûté aux spécialités de 16 pays, depuis le lancement de Kitchen Trotter en septembre 2012 ».

À l’époque, Kenza Hachimi avait déjà entamé sa vie professionnelle. Alors responsable marketing pour un grand groupe touristique, la jeune femme ne se « retrouvait pas vraiment dans (son) travail ». Un sentiment qu’elle partageait avec ses amis Aïcha Mansouri, rencontrée sur les bancs de l'ESSEC et Pierre-François Lotiron, à Copenhague. Tous trois rêvent alors d’entreprendre autour de leur passion commune : la cuisine et les voyages. « Les premières box beauté venaient de faire leur apparition en France, la cuisine est devenue hyper tendance et mes amis continuaient à me demander de leur ramener des pâtisseries maison à chacun de mes voyages au Maroc ! Il y avait une vraie demande de produits typiques… ».

6 000 abonnés en mars 2014

Dès juillet 2012, les trois associés commencent à communiquer sur leur projet et le succès est immédiat. « Le jour du lancement de Kitchen Trotter, nous n’avions pas l’image de notre produit sur le site, mais déjà nos premières commandes ! ». Seule inquiétude, les trois entrepreneurs ne sont pas les seuls sur le marché : au total, 15 boxs culinaires se lancent en septembre 2012. « Nous devions nous démarquer plus vite que les autres, et nous y sommes parvenus : aujourd’hui nous sommes leader ». Trois mois après le lancement, Kenza, Aïcha et Pierre-François obtiennent l’aide de plusieurs réseaux d’accompagnements (50 Partners, Petit Poucet et le réseau Entreprendre) et font, en juin 2013, leur première levée de fonds.

Aujourd’hui, Kitchen Trotter compte plus de 6 000 abonnés, mais fédère surtout une véritable communauté. « Il y a un attachement, un affect qui s’est créé autour de ce rendez-vous chaque mois. C’est un moment que l’on attend et que l’on partage en famille ou entre amis ». Quant au futur, il est pour les trois associés plein de projets : « Nous voulons développer une épicerie de cuisine du monde en ligne, mais aussi nous implanter à l’international : en Suisse, en Belgique, au Luxembourg… C’est la vocation de notre produit ! »

Ses conseils

Être avant tout passionné(e) par son sujet et y croire à fond.
Persévérer malgré les obstacles rencontrés, car c'est ce qui forge l'entrepreneur qui est en vous.
Savoir bien s'entourer. Je conseille souvent de s'associer avec au moins une personne, qui partage la même vision et la même passion, et de préférence, avec des compétences complémentaires.

Sa bio

27 novembre 1983 : Naissance à Casablanca, Maroc
01 septembre 2008 : Rencontre avec Aïcha Mansouri sur les bancs de l'ESSEC, Paris
30 octobre 2010 : Rencontre avec Pierre-François Lotiron à Copenhague
13 juillet 2011 : Diplôme de l'ESSEC
10 septembre 2012 : Lancement de Kitchen Trotter