Chaussures à talons : les dangers des stilettos pour vos pieds et vos genoux

Chaussures à talons : les dangers des stilettos pour vos pieds et vos genoux
Chaussures à talons : les dangers des stilettos pour vos pieds et vos genoux
Porter des talons hauts n'est pas sans conséquences sur la santé et peut s'avérer être une pratique à risques pour celles qui se perchent régulièrement sur plusieurs centimètres. Problèmes de genoux, oignons douloureux aux pieds, arthrite : la liste des effets est longue et peut souvent se terminer chez le chirurgien.
A lire aussi


À l’heure où les talons hauts flirtent aisément avec la quinzaine de centimètres, et où les tapis rouges sont foulés par stilettos et escarpins vertigineux, le Washington Post tire la sonnette d’alarme. En publiant une illustration de l’impact du port de talons sur la santé physique des femmes, le journal met le doigt là où ça fait mal : gambader régulièrement perchée sur plusieurs centimètres n’est pas sans conséquences. « Les talons hauts exercent une pression non seulement sur les pieds, mais aussi sur les chevilles, les genoux et le dos », rappelle le quotidien, qui souligne que chaque année les États-Unis dépensent 3,5 milliards de dollars pour de la chirurgie des pieds destinée aux femmes.

Des pieds en bouillie

Plus les talons sont hauts, plus la pression que doivent supporter les pointes de pieds est lourde : avec 5 centimètres de talons, la pression s’accentue de 57%, et avec 7 centimètres de 76%. Conséquences : ongles incarnés, cors, durillons… Qui, en cas de port abusif de talons peuvent s’aggraver pour donner de douloureux hallux valgus (plus communément appelés oignons), des orteils en marteau ou encore provoquer la maladie de Haglund (formation d’une bosse derrière le talon qui frotte contre la chaussure). Autre pathologie : la métatarsalgie, inflammation aiguë des os de l’avant du pied.

Les genoux et les chevilles : victimes collatérales

Par ailleurs, en étant perchée sur des talons, une femme limite l’aptitude de ses pieds à absorber les chocs : ce sont les genoux qui prennent le relais, ainsi que les hanches. Ce qui peut aggraver voire provoquer l’arthrite. Ainsi, un genou subit une pression 26% supérieure quand une femme porte des talons. Le port de talons hauts combinés à une chaussure étroite (comme c’est le cas avec des escarpins pointus) peut également entraîner un épaississement des tissus autour d’un nerf situé entre le troisième et le quatrième orteil : conséquence, le névrome de Morton, maladie qui se traduit par une douleur intense, et qui doit souvent se solder par une opération chirurgicale. Les chevilles subissent elles aussi les effets des talons, tout comme le dos et les hanches : douleurs articulaires, tension du talon d’Achille, mauvaise posture… La liste des petites douleurs et grosses pathologies est longue.

Un allié pour la musculation ?

Attention cependant, les talons peuvent aussi avoir leurs petits à côté positifs : en effet, outre le fait qu'ils galbent le mollet, une étude menée par l’Université de Vérone a démontré que se percher sur quelques centimètres aidait les femmes à renforcer les muscles de leur plancher pelvien. Ouf, le grand vide dans les penderies ce n’est donc pas pour demain, le tout étant de porter les chaussures à talons avec modération, à alterner avec des modèles plats… 

VOIR AUSSI

Les talons hauts très mauvais pour la santé de vos pieds
Soins des pieds : découvrez le Fish Spa !
Oui, on peut marcher avec des talons et penser en même temps
Tendances chaussures d'été 2013: trouver sandales à votre pied
Vos essentiels pour un week-end entre filles