Sexe et femmes âgées : moins de désir mais plus de plaisir

Sexe et femmes âgées : moins de désir mais plus de plaisir
Sexe et femmes âgées : moins de désir mais plus de plaisir
61% des femmes âgées se disent satisfaites de leur vie sexuelle, d'après une étude américaine récente. Presque la moitié confesse, cependant, un faible désir sexuel. La preuve qu'il faut dissocier activité et satisfaction sexuelle.
A lire aussi
Sexe : le désir des hommes est-il différent du désir des femmes ?
Mag
Sexe : le désir des hommes est-il différent du désir des...


Moins de désir mais plus de satisfaction sexuelle pour les femmes âgées, voilà les conclusions auxquelles sont parvenus des chercheurs américains de l’Université de Californie, et que relaie le numéro de janvier de l’American Journal of Medicine. L’étude a été réalisée auprès de 806 femmes mures dont l’âge médian a été fixé à 67 ans. 61% des femmes interrogées sur leur vie sexuelle ont dit en être satisfaites, même si 40% d’entre elles ont confié ne jamais éprouver de désir sexuel et si le tiers des femmes sexuellement actives (qui représentent environ la moitié des femmes sondées) avouent avoir un faible désir sexuel.

Quelle analyse tirer de ces conclusions, en apparence seulement paradoxales ? Tout cela signifie simplement que la satisfaction sexuelle n’est pas dépendante de l’activité sexuelle ; et plus encore, que le désir ne précède pas nécessairement l’activité sexuelle, sans que cela soit un obstacle à l’atteinte de l’orgasme. Ainsi, la majorité (67,1%) des femmes âgées sexuellement actives, globalement touchées par une baisse conséquente de libido, ont dit atteindre l’orgasme la plupart du temps ou toujours. L’auteure de l’étude, la Dre Susan Trompeter, explique que « l’activité sexuelle n’est pas toujours nécessaire pour la satisfaction sexuelle. Celles qui n’étaient pas sexuellement actives ont pu atteindre la satisfaction sexuelle grâce à des touchers, des caresses, ou d’autres gestes intimes développés au fil d’une relation ».

D’après cette étude, l’orgasme n’est plus le sésame d’une sexualité féminine épanouie passé un certain âge. La proximité émotionnelle et physique avec le partenaire, voilà ce qui comble les femmes mures.

Élodie Vergelati

Crédit photo : Fuse

VOIR AUSSI

Sexe : la solution pour vivre une retraite heureuse
Une vie sexuelle épanouie à 50 ans, c'est possible ?

La masturbation booste le désir
Pensées érotiques : stimulez votre libido
Asexuels : et si on ne faisait pas l’amour ?
La tribu des No sex