Pamplemousse et médicaments : un duo à surveiller

Pamplemousse et médicaments : un duo à surveiller
Pamplemousse et médicaments : un duo à surveiller
La consommation de pamplemousse a-t-elle des effets nocifs sur les médicaments ? C’est la question qui se pose depuis la publication d’une étude canadienne affirmant que la consommation de pamplemousse réduit l’efficacité de certains médicaments.
A lire aussi


« Il ne s'agit pas d'une réduction de leur efficacité, mais d'une augmentation de la fréquence et de la gravité de leurs effets indésirables. (…) Aucune publication scientifique n’a mis en évidence de risque de baisse d’efficacité d’un traitement antibiotique, anticancéreux ou contraceptif en cas de consommation de pamplemousse » indique l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé afin de réagir à la publication d’une étude canadienne.

Selon cette étude, le pamplemousse consommé en même temps que des médicaments diminuerait les effets de ces derniers. Ce que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé tient à tempérer. Malgré tout, le pamplemousse peut effectivement avoir des conséquences sur les effets de certains rares médicaments. Il convient donc de toujours consulter la notice des médicaments avant afin d’être sûr des risques.

« Iil convient de consulter la notice des médicaments, qui mentionne les interactions dont le risque est documenté, et de s’abstenir (le cas échéant) de consommer du pamplemousse, le fruit comme le jus. »