IVG : La région PACA bat tous les records

IVG : La région PACA bat tous les records
IVG : La région PACA bat tous les records
Dans cette photo : François Fillon
Le nombre d’avortements en région PACA reste stable depuis 4 ans et supérieur à la moyenne nationale, selon La Provence. Un phénomène culturel et social.
A lire aussi

Avec 23 000 avortements par an, la région PACA – Provence Alpes Côte d’Azur- se situerait largement au-dessus de la moyenne nationale, selon le quotidien La Provence. Lors d’un colloque sur la contraception et les grossesses non désirées, un certain nombre de femmes d’immigrés ont évoqué les tabous qui pouvaient freiner la prise de pilule. En cause, «  la pression familiale », « les interdits », et certaines spécificités culturelles des populations du Sud de la France qui refusent les contraceptifs provoquant l’arrêt des règles comme les implants, les stérilets ou la pilule en continu. Le facteur social ne serait pas non plus à négliger : les conditions de travail, la précarité et les horaires décalés de nombreuses femmes ne facilitent pas la prise régulière d’un contraceptif.

VOIR AUSSI

IVG, les lois non appliquées, François Fillon rappelé à l’ordre
L’avortement bientôt légalisé en Argentine
Droit à l'avortement : l'Europe condamne l'Irlande
Menaces sur le droit à l'avortement