Arrêter de fumer : pourquoi grossit-on ?

Arrêter de fumer : pourquoi grossit-on ?
Arrêter de fumer : pourquoi grossit-on ?
La plupart des ex-fumeurs gagnent quelques kilos après avoir arrêté la cigarette. Et ce, même sans manger davantage. Ce mystère a été expliqué par les chercheurs de la Swiss National Science Foundation. En cause, un changement de la composition de la flore intestinale : la raison de cette prise de poids se trouve dans nos excréments. Explications.
A lire aussi
Tabac : consommer des fruits et légumes pour arrêter de fumer ?
legumes
Tabac : consommer des fruits et légumes pour arrêter de...


Une croyance populaire expliquait la prise de poids après un sevrage tabagique par un regain d’appétit. En fait, ce n’est pas parce qu’un ex-fumeur mange davantage qu’il grossit. D’ailleurs, il est possible de grossir sans pour autant augmenter ses apports caloriques. Ces quelques kilos qu’on gagne (7 en moyenne !) sont en fait dus à un changement de la composition de la flore intestinale de l’ancien fumeur.

Une diversité bactériologique changeante

On doit cette découverte aux chercheurs de la Swiss National Science Foundation : sous la houlette de Gerhard Rogler, ils ont constaté un changement bactériologique dans les intestins. Et pour ce faire, ils ont examiné des échantillons d’excréments de 20 personnes pendant une période de neuf semaines. Parmi ces cobayes, cinq non-fumeurs, cinq fumeurs et dix personnes ayant arrêté la cigarette une semaine avant le début de l’étude. La diversité bactériologique des selles des fumeurs et des non-fumeurs a très peu évolué pendant ce test. En revanche, la composition de la flore intestinale des personnes ayant récemment arrêté de fumer était très changeante. Pendant les neuf semaines de l’étude, les ex-fumeurs ont par ailleurs pris 2,2 kilos sans pour autant changer leur façon de manger ou de boire.

Des résultats confirmés par une étude sur les souris

Ces résultats ont été comparés à une autre étude menée il y a quelques années, a expliqué Gerhard Rogler. D’autres scientifiques avaient transplanté des excréments de souris obèses dans les intestins de souris au poids normal. Cette opération (peu ragoûtante) avait permis de constater un changement dans la flore intestinale des souris au poids normal. Avec ce changement venait une prise de poids.

La prise de poids des ex-fumeurs s’explique donc par un changement de la composition de la flore intestinale. Certaines bactéries apportent plus d’énergie à l’organisme : d’où les quelques kilos gagnés en disant au revoir à la cigarette.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Comment arrêter de fumer sans prise de poids ni mauvaise humeur ?
Arrêter de fumer : la prise de poids n'est pas une fatalité
Arrêter de fumer fait baisser le niveau de stress
Et si votre entreprise vous aidait à arrêter de fumer ?