On perd une journée par an à tenter de contacter les services clients. Et les plus injoignables sont...

On perd une journée par an à tenter de contacter les services clients. Et les plus injoignables sont...
On perd une journée par an à tenter de contacter les services clients. Et les plus injoignables sont...
Vous pensiez que vos enfants ou votre boss étaient les plus grands vecteurs de stress de votre quotidien ? C'était sans compter sur les services clients, que vous tentez péniblement de joindre au son d'une mélodieuse musique d'ascenseur. Le magazine "Encontact" a mené l'enquête sur cette plaie de notre monde moderne.
A lire aussi

"Veuillez patienter, un conseiller va prendre votre appel... lalalala... veuillez patienter, un conseiller va prendre votre appel... tous nos conseiller sont actuellement en ligne, veuillez renouveler votre appel." Lequel d'entre nous n'a jamais eu à subir la dictature de cette voix préenregistrée chargée de nous faire patienter sur les hotlines, souvent de longues minutes, parfois près d'une heure, souvent sans concrétisation, tant on perd patience à force d'attendre le portable collé à l'oreille alors qu'une réunion va commencer ?

Le magazine En contact, spécialisé dans le service client, a mené l'enquête. Et il en est ressorti que nous passions une journée complète chaque année suspendu à cette voix qui nous demande de patienter, ainsi que l'a révélé Europe 1 ce matin sur son antenne. Soit une perte de plus de 5 milliards d'euros pour l'économie, les Français passant en effet chacun 5 à 6 minutes par jour à cette activité peu productive.

Le magazine a également dressé une liste des mauvais élèves. Et les gagnants sont...

1. Ameli

Le service de l'Assurance maladie, avec une attente de 23 minutes en moyenne.

2. L'Urssaf

Joignable uniquement 1 fois sur 7, avec une durée d'attente d'une moyenne de 22 minutes.

3. Le Régime social des Indépendants

Jjoignable 1 fois sur 5 avec une durée d'attente de 18 minutes.

4. Priceminister

Chez qui il faut en moyenne 5 minutes pour trouver le numéro de téléphone (les impatientes auront déjà décroché) puis 18 minutes pour joindre un conseiller.

En Angleterre, il semble que le sort des sujets de la reine soit bien pire puisqu'un autre article du magazine, publié en 2012, révèle qu'il faut là-bas 1 heure et 8 minutes pour joindre la compagnie d'aviation low-coast EasyJet et 1 heure et 12 minutes pour joindre la sécurité sociale...