Médicaments dangereux : une nouvelle liste bientôt publiée

Médicaments dangereux : une nouvelle liste bientôt publiée
Médicaments dangereux : une nouvelle liste bientôt publiée
En début d’année, suite aux révélations sur les effets du Mediator, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé dévoilait une liste de 77 médicaments potentiellement dangereux. Selon le journal Le Monde, l’Afssaps s’apprêterait à publier, dans les prochains jours, un document actualisé.
A lire aussi


En janvier dernier, en plein scandale du Médiator, cet antibiotique du Laboratoire Servier qui aurait causé la mort de centaines de personnes, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) publiait une liste de 77 médicaments placés sous surveillance en raison de leur possible dangerosité. Une version actualisée de celle-ci devrait être rendue publique dans les prochains jours.

Selon le quotidien Le Monde, qui s’est procuré ce rapport, huit médicaments auraient déjà été retirés du marché depuis janvier, tandis que neuf autres, « dont le rapport bénéfice-risque est réévalué », seraient sur la sellette. Parmi ces derniers, on trouve des « sirops antitussifs à la pholcodine et du Ferrisat (fer dextran), destiné au traitement des carences en fer, pour lesquels existe un risque de réactions allergiques », indique le journal sur son site Internet. Des médicaments contre les infections urinaires contenant du nitrofurantoïne seraient également concernés en raison de leur toxicité hépatique et pulmonaire, de même que le Multaq, indiqué dans les troubles du rythme cardiaque. Il présenterait un risque de lésions hépatiques.

Outre le Mediator, aujourd’hui interdit, deux autres médicaments du laboratoire Servier sont encore pointés du doigt. Il s’agirait du « Trivastal, utilisé dans le déficit cognitif et la maladie de Parkinson avec pour effets secondaires une somnolence et des « attaques de sommeil » et le Vastarel, traitement prophylactique de l'angine de poitrine, pouvant causer des syndromes parkinsoniens et une baisse des plaquettes ».

Dix-neuf autres médicaments comme le Ketum, le Lévothyrox et certains antidépresseurs, collyres, immunoglobulines et sclérosants veineux font pour leur part l’objet d’un suivi de pharmacovigilance en raison de signaux d'alerte.

Télécharger la liste des médicaments publiée par Le Monde

(Source : Le Monde)
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

La liste des médicaments dangereux s’allonge
Médicaments dangereux : le Di-Antalvic interdit
Afssaps : le médicament Vastarel bientôt interdit ?
Champix : le médicament anti-tabac déconseillé aux cardiaques

Dans l'actu