Bad buzz Madame Figaro vs. Mme Figaro : Twitter s'indigne

Bad buzz Madame Figaro vs. Mme Figaro : Twitter s'indigne
Bad buzz Madame Figaro vs. Mme Figaro : Twitter s'indigne
C'est un article de Rue 89 qui a mis le feu aux poudres : le journal Madame Figaro aurait menacé une blogueuse nommée... Figaro. Institutrice, Mme Figaro avait appelé son blog "La classe de Mme Figaro", jusqu'à ce que les avocats du magazine la mettent en demeure.
A lire aussi


Twitter aime s'indigner, et Twitter est servi. C'est à 17h08 que Rue 89 a publié son article dont l'info a été signalée par un internaute. Quelques deux heures plus tard, le réseau s'enflamme.

Le site ainsi que certains blogs ont en effet publié la mise en demeure et relaté l'histoire de cette pauvre institutrice sommée par le magazine Madame Figaro de ne plus utiliser son propre patronyme alors que son blog n'est ni commercial, ni similaire en terme de ligne éditoriale (elle y poste des vidéos éducative pour les enfants), ni proche en terme de graphisme. On y apprend que les avocats du mastodonte ont finalement réussi à faire plier la maîtresse-geekette, contrainte de changer le nom de son blog en... "Les chantiers de l'apprentissage".


Il n'en fallait pas plus pour que, solidairement, les twittos, dont beaucoup sont eux-même blogueurs, postent leur colère, créant ainsi un bad buzz pour le magazine.

Petite revue de tweets :

Madame Figaro a finalement répondu :

Les internautes auraient-ils réussi à sauver le pot de terre contre le pot de fer ? Le recouvrement de son homonyme par Mme Figaro le dira.

Lire l'article de Rue 89

Faire une visite à Mme Figaro

VOIR AUSSI

Nadine Morano : des buzz et des sms

La Redoute : 3 Suisses entre dans le buzz de l'homme nu

Un bisou entre militaires gays fait le buzz sur Facebook

Dans l'actu