Après Charlie Hebdo, Libération est menacé

Après Charlie Hebdo, Libération est menacé
Après Charlie Hebdo, Libération est menacé
L’information vient du JDD. Un des hackers qui a attaqué le site du journal Charlie Hebdo menace de s'en prendre à celui de Libération.
A lire aussi

En effet, lors d’une interview donné au journal, un des hackers qui a perpertré l’attaque informatique contre le site Charlie Hebdo a dit qu’il était prêt à s’en prendre au site Liberation. Pourquoi ? Tout simplement parce que le journal Libération ose venir en aide en offrant ses locaux à Charlie Hebdo.

Le pirate turc, membre d’Akincilar va même plus loin en disant qu’il ne fait que défendre son pays : "Nous défendons notre pays et nos institutions". Ekber, c’est son nom menace, ouvertement Libération : "Si Libération continue à publier ces dessins, nous nous occuperons d'eux aussi". Il ne pense pas avoir fait un acte répréhensible : "Nous ne pensons pas avoir fait quelque chose de mal, ce n'est pas comme si nous avions siphonné des comptes bancaires. C'est une protestation contre une insulte à nos valeurs et nos croyances."

Par contre, Ekber a tenu a signaler que l’attaque des locaux au cocktail Molotov n’était pas un acte perpétré par le groupe : "Nous ne soutenons pas la violence. L'islam est une religion de paix. Ces actes sont le fait de gens qui se servent de la religion"

VOIR AUSSI

La page Facebook de Charlie Hebdo censurée

Charlie Hebdo détruit par un incendie criminel cette nuit

Charlie Hebdo a été détruit à Paris cette nuit