Le Royaume-Uni veut mesurer le bonheur des Anglais

Le Royaume-Uni veut mesurer le bonheur des Anglais
Le Royaume-Uni veut mesurer le bonheur des Anglais
Dans cette photo : David Cameron
Alors que les Britanniques doivent actuellement faire face aux mesures d’austérité drastiques mises en place par leur gouvernement, ce dernier souhaite mesurer le bonheur de sa population. L’objectif : prendre les meilleures décisions à l’avenir…
A lire aussi
Pour attaquer l'avortement, ce sénateur australien veut devenir une femme
News essentielles
Pour attaquer l'avortement, ce sénateur australien veut...

Selon le quotidien The Guardian, le premier ministre britannique David Cameron envisagerait de créer un « indice du bonheur » pour évaluer le bien-être de sa population. Il s’apprêterait ainsi à demander au Bureau des statistiques nationales d’établir un mode de mesure du bien-être général qui pourrait déterminer ses futures décisions. L’objectif est de « fournir une série de données neuves qui évaluera le bien-être psychologique et physique de la population à travers le Royaume-Uni, aurait expliqué au Guardian une source gouvernementale. Il s’agit à la fois de calculs objectifs, parallèlement à des mesures plus subjectives concernant la psychologie ou les attitudes. »
Aussi surprenante soit-elle, cette idée n’est pas neuve. En effet, le Canada étudie la possibilité d’adopter une initiative similaire. Quant à Nicolas Sarkozy, il avait affirmé, en 2009, vouloir utiliser le degré de bonheur des Français comme indicateur de croissance.  

Marie-Laure Makouke

VOIR AUSSI

Le bonheur, tout simplement
Le travail ne fait pas le bonheur
Leçon de bonheur par Yolaine de la Bigne

Dans l'actu