Etats-Unis: une pub fait jouer des enfants avec des sextoys, pour parler d’armes à feu

Etats-Unis: une pub fait jouer des enfants avec des sextoys, pour parler d’armes à feu
Etats-Unis: une pub fait jouer des enfants avec des sextoys, pour parler d’armes à feu
Aux Etats-Unis, une publicité met en scène des enfants en train de jouer avec des sextoys, pour sensibiliser les parents à l’emplacement dans lequel ils mettent leurs armes à feu. Au cours de l’année dernière, une centaine d’enfants sont morts après avoir trouvé l’arme à feu de leur parents et joué avec. Dans beaucoup d’Etats, aucune loi n’oblige les parents à ne pas mettre leurs armes à la portée des enfants.
A lire aussi
Comment parler à un enfant (même quand vous n'adorez pas ça)
News essentielles
Comment parler à un enfant (même quand vous n'adorez pas...

« S’ils le trouvent, ils joueront avec », explique une voix off dans le spot publicitaire. On y voit deux mères de famille en train de papoter, puis des enfants, en fond, dont on se rend compte, lorsqu’ils arrivent plein champ, qu’ils jouent avec des godemichets. Le message est clair: les parents doivent mieux cacher leurs sextoys, mais aussi et surtout leurs armes à feu. La question devient un vrai problème aux Etats-Unis, alors que, comme le souligne Rebecca bond activiste américaine citée par le Huff Post américain, les parents se posent en général un tas de questions sur la meilleure manière de protéger leurs enfants - de la présence d’arachide dans la nourriture lorsqu’ils y sont allergiques, à l’écharne qu’ils leur mettent autour du cou lorsqu’il fait froid. Étrangement, ils ne pensent que rarement aux armes à feu.

Peu de sanctions face à des parents trop laxistes avec leurs armes

Aux Etats-Unis, tous les Etats ne prévoient pas de loi permettant d’obliger les parents à bien planquer leur arme. C’est pourtant le cas dans les Etats les plus urbanisés, comme la Californie ou New York. À l’inverse, peu de lois régissent le port et la détention d’armes à feu dans de nombreux Etats. L’association à l’origine de ce spot publicitaire, « Evolve », ne prend pas position sur l’interdiction ou non des armes à feu pour les particuliers, mais appelle à un renforcement des lois, pour pouvoir sanctionner les parents qui ne cachent pas suffisamment leur arme.