Un skipper français abattu au large du Yémen

Un plaisancier français de 55 ans, disparu depuis jeudi au large du Yémen, a été tué par des tirs de pirates lors de l'assaut de son catamaran. La femme du skipper a été sauvée samedi, grâce à une opération militaire menée contre les ravisseurs.
A lire aussi


Le voilier Tribal Kat naviguait dans le golfe d'Aden, au large du Yémen lorsqu’il a été brusquement assailli par des pirates. Christian Colombo et son épouse Evelyne savaient pourtant le risque encouru en voyageant dans ces eaux réputées dangereuses.
En voulant protéger son épouse, le skipper y laissera la vie. Christian est d’abord abattu, puis jeté par-dessus bord. Evelyne est ensuite enlevée par les ravisseurs. Par chance, Christian Colombo réussit à passer un appel d’urgence avant d’être tué. Une opération militaire est alors menée pour sauver son épouse.
Des échanges de tirs ont eu lieu lors de l’intervention du navire espagnol Galicia. Sept pirates ont été arrêtés et la femme du skipper est saine et sauve. Le Tribal Kat a été remorqué à Djibouti par les services secrets français (DGSE) qui poursuivent l’enquête sur l’identité des pirates.

Nicolas Pouilley

Avec AFP
Crédit photo : Spanish Ministry of Defence/AFP

VOIR AUSSI

Famine en Somalie : 750 000 personnes menacées de mort
Les cinq pays les plus dangereux pour les femmes
Être une femme au Yémen
Arabie saoudite : les élections municipales sans le vote des femmes