Nucléaire : Israël menace l’Iran

Nucléaire : Israël menace l’Iran
Nucléaire : Israël menace l’Iran
Shimon Peres n’y va pas par 4 chemins. Israel menace l'Iran à cause de l'armement nucléaire.
A lire aussi

Pourquoi menace t-il l’Iran ? Et bien tout simplement parce que l’Iran serait en passe d’accéder à l’armement nucléaire.  C’est l’agence internationale pour l’énergie atomique qui a annoncé cette information via un document qui devrait être publié le 08 novembre prochain. Les termes du rapport auront une influence décisive sur les décisions du gouvernement israélien.

Shimon Peres est catégorique : une guerre est «de plus en plus vraisemblable» alors que «  l'option diplomatique» s’évanouit à vue d’œil. Il renchérit en disant que «Jusqu'à présent, l'Agence avait accordé le bénéfice du doute à l'Iran. Ce rapport, s'il est publié, va lever le doute», Shimon Peres, outre une attaque, espère qu’il y aura des répercussions «économiques et pétrolières» contre Téhéran. C’est peut être le seul moyen d’avoir de l’emprise sur l’Iran et de les empêcher d’avoir un armement nucléaire d’ici un an.

On parle déjà « d’une frappe préventive » contre les installations nucléaires de Téhéran. Mais Ehud Barak, le ministre israélien de la défense dément complètement cette information. Mais, il affirme que il peut se créer des situations au Moyen-Orient dans lesquelles Israël devra défendre ses intérêts vitaux de façon indépendante, sans avoir à s'appuyer sur d'autres forces régionales ou autres.

Selon un journal israélien, les membres du cabinet israélien de sécurité sont opposés à cette attaque car ils pensent que le pays n’a pas les reins assez solides pour se lancer dans une telle offensive contre l’Iran. L’opinion du peuple est quant à elle divisée sur le sujet.  Quoiqu’il en soit, Israël fait des essais en matière d’armement. Conjointement avec l’armée italienne, des missions « longue distance » ont été effectuées. L’Iran de son côté, réfute ses accusations en disant que le rapport de l’AIEA est faux. Si une guerre devait éclater entre Israël et l’Iran, cela aurait des répercussions sur le monde tout entier.

VOIR AUSSI

Anne Lauvergeon, l'ambassadrice du nucléaire débarquée d'Areva

Fukushima : risque d'une nouvelle fission nucléaire

Manifestation anti nucléaire à Fessenheim

Nicolas Sarkozy plébiscite le nucléaire français