La Russie entre à l'OMC

La Russie entre à l'OMC
La Russie entre à l'OMC
Dans cette photo : Nathalie Kosciusko-Morizet
18 années de négociations auront été nécéssaires pour que la Russie intégre enfin l'organisation mondiale du commerce(OMC) derrière 150 autres pays.
À lire aussi

En 1992,la Russie a intégré le Fonds monétaire international(FMI) et de la Banque Mondiale mais elle aura attendu 2008 pour afficher une véritable volonté d'entrer dans l'organisme qui régit les relations commerciales mondiales.

La Russie vend essentiellement du pétrole, du gaz et quelques matières premières vitales à des pays qui en sont dépourvus et n'imposent pas de lourdes taxes d'importation. Longtemps Moscou a préféré ne pas adhérer pour pouvoir continuer à mener une politique protectionniste que l'OMC interdit entre ses membres.

La délégation russe a entériné 30 accords bilatéraux sur l’accès de son marché pour les services et 57 pour les marchandises. Moscou a concédé une diminution marquante de ses tarifs douaniers sur toute une série de produits. La Russie s'est également engagée à supprimer les subventions pour son industrie et à limiter drastiquement les aides à son agriculture, les faisant passer de 9 milliards de dollars en 2010 à 4,4 milliards en 2018.

Toutes les subventions aux exportations agricoles devront disparaître. Voila un nouveau marché qui s'ouvre pour nos exportateurs.

VOIR AUSSI

Sécheresse : Nathalie Kosciusko-Morizet limite l’usage de l’eau

Développement durable : les nouvelles Dame Nature

m-commerce : peut-on garantir la sécurité des paiements ?

m-commerce : 9% des Français achètent via leur mobile