Mariage gay : l'article 4 sur les termes "père" et "mère" enfin voté

Mariage gay : l'article 4 sur les termes "père" et "mère" enfin voté
Mariage gay : l'article 4 sur les termes "père" et "mère" enfin voté
Dans cette photo : David Douillet
« Père » et « mère » sont désormais des appellations génériques pour parents. L'article 4, pour lequel plus de 1 400 amendements avaient été déposés, a finalement été voté dans l'Hémicycle dans la nuit de jeudi à vendredi.
A lire aussi


Trois jours d'examen d'amendements, de joutes verbales, de clashes, d'objections et de retournements de situation : depuis lundi soir 4 février, les députés ont discouru et débattu à l'Assemblée sur le seul article 4 du projet de loi sur le mariage pour tous. Celui qui propose de remplacer « père » et « mère » par parents. Celui pour lequel l'opposition a déposé pas moins de 1 400 amendements sur les 5 300 au total. Et finalement, dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 février, alors que la séance était sur le point de se clôturer, la majorité présidentielle a réussi à valider ce fameux article. Par 121 voix contre 42. Désormais, tous les termes utilisés pour désigner un membre de la famille (père et mère mais aussi aïeul et aïeule, veuf et veuve, branche paternelle et branche maternelle, époux, mari, femme et beaux-parents) devront être interprété comme « parents » au sens générique.

Misogyne, Douillet ?

Tendus, houleux, les derniers échanges entre les deux camps sur cet article ont été marqués par le joute verbale entre Christiane Taubira et David Douillet, jeudi 7 février. Alors que l'ancien judoka accusait le gouvernement de « saccager la vie d'enfants à des fins électoralistes », la garde des Sceaux lui a personnellement répondu en citant un extrait de son autobiographie, « L'Âme du conquérant » : « Je suis misogyne mais tous les hommes le sont sauf les tapettes. Pour moi, une femme qui se bat au judo ou dans une autre discipline, ce n'est pas valorisant ». Et la ministre d'ajouter : « Cela devrait vous inciter à plus de nuance et de modestie ».

Les débats ont repris ce vendredi matin. Le vote solennel de l'ensemble du texte est toujours programmé pour le mardi 12 février. Mais à moins de cinq jours de la fin des débats, il reste encore environ 2 000 amendements à étudier.

Plus d'actu sur : Mariage gay

Taubira traitée de "guenon" : la Manif pour tous va remanier sa charte d'action
Adoption pleinière : la première famille avec deux mamans est née
La Manif pour tous en guerre contre la théorie du genre
Dans l'actu