Homophobie : un prof gay écarté de son poste le temps de « guérir »

Homophobie : un prof gay écarté de son poste le temps de « guérir »
Homophobie : un prof gay écarté de son poste le temps de « guérir »
Cyril Couderc vient de saisir le Défenseur des droits, Dominique Baudis, pour discrimination. L'école évangélique dans laquelle il enseignait l'a évincé à cause de son homosexualité.
A lire aussi

Après dix années passées à enseigner au collège-école Daniel, établissement privé alsacien hors contrat et géré par une association protestante évangélique, Cyril Couderc, 35 ans, se voit proposer de « prendre un congé sans soldes, le temps de guérir », par la direction. Nous sommes en septembre 2010, et les supérieurs de l’enseignant ont appris qu’il était installé en couple avec un homme. Il refuse ces vacances imposées. On lui propose alors une rupture conventionnelle de contrat à l’amiable, qu’il finit par signer.
Huit mois plus tard, l’enseignant ne veut plus se taire face à l’homophobie dont il est victime. Il veut saisir les prud'hommes pour obtenir des indemnisations supplémentaires, et pourrait porter plainte au pénal. Il a d’ores et déjà saisi le nouveau Défenseur des droits, dont les attributions englobent celles de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations). Dominique Baudis s’est donc emparé de l’affaire, « On va évidemment intervenir parce que là on est dans un cas de discrimination flagrante », a-t-il déclaré ce matin sur Europe 1.
Du côté de l’école protestante alsacienne, on s’étonne d’une plainte huit mois après les faits. Dans un communiqué, le président de l’association qui gère cette école, le pasteur Luc Bussière, affirme « respecter le choix de vie des homosexuels ». Tout en exigeant de son personnel le respect « d’une certaine cohérence entre ce qu'ils vivent et ce qu'ils enseignent », par exemple que « le modèle d'une famille c’est un papa et une maman »… La Fédération protestante de France (FPF), qui n’inclut pas les associations évangéliques comme le collège-école Daniel, a signalé par ailleurs que ce débat ne la concernait en rien, et qu’elle ne s’intéressait pas à l’orientation sexuelle de ses enseignants.
En septembre prochain Cyril Couderc enseignera dans une autre école, catholique sous contrat, puisqu’il est resté, dit-il, un « chrétien pratiquant ».

(Source : libération.fr)
Crédit photo : Photodisc

VOIR AUSSI

Journée mondiale contre l'homophobie : commençons par l'école
Homophobie : l'inquiétante augmentation des agressions sur Internet
L'homophobie s'installe à l'école
Gay Cure : l’application homophobe pour iPhone
Harcèlement scolaire : petites violences et lourdes conséquences