La diversité au cœur du débat public avec Toléde

La diversité au cœur du débat public avec Toléde
La diversité au cœur du débat public avec Toléde

Promouvoir les bonnes pratiques en matière de diversité : tel est l’objectif de l’association Toléde, fondée en 2001. Tolède organise un deuxième forum les 9 et 10 novembre prochains axé sur les actions concrètes et les initiatives de terrain issues des associations, entreprises et personnalités, en faveur de la diversité. Rencontre.

A lire aussi
Un gant de riz pour aider bébé à dormir ? L'astuce de cette maman fait débat
News essentielles
Un gant de riz pour aider bébé à dormir ? L'astuce de...

Pourquoi Tolède ?

En 2001, devant le tollé provoqué par le passage  de Jean-Marie Le Pen, président du Front National au second tour de l’élection présidentielle, Mondher Abdennadher décide de réagir. En effet, conscient de ce que le modèle français a pu lui apporter, et se considérant lui-même comme un « pur produit de la République Francaise », il n’accepte pas de voir l’image de son pays à ce point dégradée. Il décide alors de créer avec Gilbert Cotteau fondateur d’Astree, l’association Toléde, Tolérance et Education. 


Une démarche  novatrice

L’objectif de l’association est de démontrer que la diversité est une source de richesses, de proposer une approche positive et valorisante de ces questions « pour donner envie aux entreprises et à tous les acteurs de se mobiliser ».
Lorsque l’association est créée en 2001, sa démarche est plutôt novatrice. « La promotion des diversités, ce n’est pas à la mode à l’époque. Les associations qui existent sont plutôt dans des logiques contestataires, de défense des droits », nous explique Mondher Abdennadher. Pas évident donc pour Toléde d’avoir de l’écho avec ce type de positionnement, « On a eu peu d’écoute à l’époque, les discours positifs et optimistes, cela  n’intéressait pas », déplore-t-il. Ainsi, pour se faire connaitre, Toléde commence à proposer des idées, réfléchir à des pistes liées à la culture et l’éducation.


Démontrer « la performance de la diversité »

L’association a dès le départ travaillé sur toutes les formes de diversités (ethniques, religieuses, sexuelles, handicapés…), estimant que « les mécanismes de rejet sont les mêmes et qu’il ne faut au contraire pas les stigmatiser».  Avec son comité d’experts, elle détecte, met en exergue des actions positives en matière de diversité. Toléde va à la rencontre des entreprises, non pas pour leur dire qu’ils doivent  avoir une politique en faveur de l’égalité des chances, mais pour leur « prouver qu’il y a un réel gain de performance lié à la diversité.  ». Et c’est vrai, la diversité est facteur de croissance, dynamise les politiques de ressources humaines et améliore l’image de l’entreprise vis-à-vis de ses collaborateurs et de l’extérieur.  Des études le prouvent.


Des actions concrètes

La diversité est un sujet à la mode. Tout le monde s’accorde à le dire. Même si tout ce mouvement est très positif, l’association Toléde concède que « cela  rend les choses plus complexes et qu’il y a une sorte de brouillage dû à la multitude d’informations  ».  C’est pourquoi Toléde a décidé de clarifier la situation en dressant  un état des lieux. C’est le forum 2008 qui jette les premières pistes de réflexion. Un an après, l'association renouvelle l’expérience avec l’événement « Des diversités en actions », organisé les 9 et 10 novembre 2009. Un titre déjà très évocateur, pour un forum où « on attaque dans le dur », comme nous le dit le président de Toléde. Axé sur la diversité en entreprise, les actions à entreprendre,  les bonnes initiatives, ce Davos de la diversité  s’annonce vraiment « en actions ».


Une expertise

Pour pouvoir organiser ces événements et avoir une légitimité dans ce domaine, Toléde s’est entourée d’experts à qui elle pose des questions sur les grands enjeux concernant la diversité (le port de la burqa , les statistiques ethniques…). Elle bénéficie d’un conseil d’administration avec de nombreuses personnalités, qui se réunit plusieurs fois par an, pour « débattre des problématiques liées à la diversité, suivre les actions entreprises ».  Toléde fait du lobbying, organise des rencontres, entre le monde associatif et politique. Elle fait de la veille  sur les questions de diversité, met en exergue les bonnes actions issues des associations et des entreprises. 
Mais pas de prise de position sur les grands sujets de société : «  ce n’est pas notre rôle » et  « même dans notre conseil d’administration, les gens ne sont pas d’accord », nous dit Mondher Abdennadher. Toléde est avant tout une association désireuse de mettre la diversité au cœur du débat public et donc d’inviter à agir en conséquence.

ALLER PLUS LOIN :

Découvrez le forum Diversité de 2009 en cliquant ici !
Vous voulez en savoir plus sur les statistiques et quotas de la diversité éthnique ?

Plus d'actu sur : Diversité et emploi

77 % des Français n’ont pas peur de la diversité
Discrimination à l'embauche, quels sont vos droits ?
CV anonyme, le grand test