Comment concilier marché immobilier et solidarité ?

Comment concilier marché immobilier et solidarité ?
Comment concilier marché immobilier et solidarité ?

«  Ma démarche est tout simplement citoyenne et humaine », déclare Isabelle de La Rochette créatrice de l’Agence Solidarité Logement, un projet  innovant qui vise à fédérer vendeurs, acquéreurs et professionnels  de l’immobilier autour d’un projet  solidaire réalisé en partenariat avec la Fondation Abbé Pierre.

A lire aussi
Quand les médias préfèrent les gilets jaunes à la marche #NousToutes
News essentielles
Quand les médias préfèrent les gilets jaunes à la marche...

La crise du logement, point de départ du projet d’Isabelle de la Rochette


Hiver 2008, des tentes s’installent de nouveau sur le Canal Saint Martin. Isabelle de La Rochette, habitante du quartier, est témoin de la situation et manifeste aussitôt sa solidarité à l’égard des sans abris. « Je suis allée leur parler et j’ai découvert  que les personnes qui vivaient dans la rue n’étaient pas du tout celles que l’on pouvait imaginer » explique-t-elle.  Elle observe la solidarité « incroyable » qui se met en place entre les SDF  et découvre ainsi la misère  à quelques rues de chez elle. Cette expérience la marque  particulièrement et lui donne envie de s’engager.

Quelques temps plus tard, alors qu’elle est en voiture, elle est appréhendée par un SDF qui s’en prend  avec virulence à son métier d’agent immobilier. C’est le déclic pour elle : «  je me suis dit qu’en tant que professionnel de l’immobilier, j’avais  toute la légitimité à porter des actions solidaires dans le domaine du logement ».  Après avoir reçu l’approbation de son entourage sur son projet, elle s’adresse à la Fondation Abbé Pierre. «  Il nous fallait quelque chose de fort qui parle aux agents immobiliers. L’image de l’Abbé Pierre dans la lutte pour le logement des personnes défavorisées est très crédible et a beaucoup de poids », ajoute la jeune femme.
La Fondation s’associe à l’initiative d’Isabelle de La Rochette sans hésiter et est alors créée l’association l’Agence Solidarité Logement.

Comment fonctionne l’Agence Solidarité Logement ?


Les agences qui rejoignent l’association Agence solidarité Logement  s’engagent  à reverser  1% de leur chiffre d’affaires  sur les ventes immobilières, à la Fondation Abbé Pierre, reconnue d’utilité publique.  Par cet engagement,  elles mettent leur activité économique au service du logement et des personnes démunies. «  Notre démarche a été très bien accueillie  par les agences ; on avait presque l’impression qu’elles n’attendaient que cela, c’était assez incroyable », témoigne  Isabelle de La Rochette.  Les premières agences qui la contactent  se trouvent en province ; elles entendent parler du projet par les médias et veulent adhérer au label de solidarité mis en place par l’Agence Solidarité Logement.

Isabelle de la Rochette  tient à appeler personnellement les agences qui veulent adhérer, afin de bien leur expliquer  ce que signifie le label. Elle souhaite aussi  s’assurer  que chaque agence est  bien dans une démarche sincère.  «  Il faut que leur engagement  vienne du cœur, Il ne s’agit pas de tester un nouveau concept auprès de la clientèle ou de faire du label un outil marketing », s’exclame-t-elle.  Les clients sont également séduits par  cette initiative solidaire. « Ils viennent nous féliciter  et cela les rassure sur l’état d’esprit de l’agence à qui ils confient leur biens », ajoute la créatrice de l’association.

De grandes perspectives de développement


Il y a quelque mois, le géant de l’immobilier, Seloger.com  apportait son soutien à l’Agence Solidarité logement. Une victoire pour la directrice de l’association, qui avec ce relais de taille espère fédérer encore plus d’agences immobilières. Aujourd’hui, plus de 70 agences ont le label et le chèque qu’elle va prochainement donner à la Fondation Abbé Pierre devrait avoisiner les 60 000 euros.  Mais Isabelle de la Rochette  aimerait à terme aller plus loin et engager de vraies discussions avec les professionnels  du secteur immobilier sur  la  question du mal logement.

Car le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre est accablant, elle ne manque pas de le rappeler.  Parmi ses projets futurs, celui de pouvoir financer des logements solidaires pour les personnes défavorisées et de remettre les clés à la Fondation tient une grande place.  Quant à vous, vous pouvez aussi améliorer les conditions des mal-logés en choisissant une agence immobilière labellisée pour vendre ou acheter un logement

VOIR AUSSI :

Les enfants, victimes silencieuse de la crise du logement.
Que pensent les Français de la crise de l'immobilier ?