Un soutien-gorge invisible et adhésif : demain, toutes en InvisiBra ?

Un soutien-gorge invisible et adhésif : demain, toutes en InvisiBra ?
Un soutien-gorge invisible et adhésif : demain, toutes en InvisiBra ?
Dans cette photo : Kylie Minogue
À Londres, dix modèles ont défilé presque topless dans la rue pour présenter InvisiBra, un nouveau soutien-gorge invisible. Sans bretelles ni dos, il couvre uniquement les seins grâce à un adhésif. Si le résultat n'est pas des plus esthétiques, il résout en tout cas un épineux problème fashion : que porter sous une robe ou un top révélant beaucoup de chair ?
A lire aussi

Comment assurer un soutien à sa poitrine dans une tenue joliment échancrée, profondément décolletée, habilement ajourée, subtilement dentelée ou savamment découpée ? Les femmes avaient eu un premier élément de réponse grâce à Kylie Minogue et son scotch double-face sur les seins dans le clip de Can't get you out of my head. Alors que certains se demandent si le port du soutien-gorge est vraiment utile, d'autres ont trouvé une solution miracle : l'InvisiBra.

Dix mannequins quasi-seins nus

Stupeur dans les rues de Londres mercredi 31 juillet : l'artère commercante de Regent Street devient un podium géant pour dix mannequins, uniquement vêtues d'un jean et de talons haut. De dos, elles semblent topless, mais pas de face : elles portent l'InvisiBra, un soutien-gorge sans bretelles et surtout, sans dos. Elles ont défilé dans toute la rue, sous les yeux médusés des passants et des touristes en plein shopping, pour promouvoir ce nouveau soutien-gorge, apparemment révolutionnaire. Il parviendrait à soutenir et faire pigeonner la poitrine en toute discrétion, et sans tomber. Un soutien-gorge gadget d'un autre genre que le soutien-gorge-masque-à-gaz ou le soutien-gorge-anti-viol...

Le premier soutien-gorge adhésif « push-up »

C'est le fermoir qui rend l'InvisiBra unique, d'après ses créateurs. Car dans la mesure où il n'y a pas de dos, le fermoir est devant : il relie les deux bonnets adhésifs entre les deux seins. « La forme des bonnets est unique, et la façon dont ils sont placés sur les seins puis reliées au centre donne le support et le maintien », expliquent-ils. Le premier soutien-gorge adhésif à offrir un effet « push-up » utilise une colle spéciale, inventée en Allemagne. Elle redevient adhésive après chaque lavage, et fonctionne jusqu'à 200 fois. Quant au bonnet, il est fabriqué en silicone médical puis recouvert de dentelle ou de tissus.

Car selon ses créateurs, ce soutien-gorge invisible sous les vêtements peut devenir une véritable pièce de lingerie, glamour et flatteuse. Sur ce point, on est en droit d'émettre quelques doutes : ces deux coques qui recentrent les seins n'ont rien d'esthétique, malgré l'effort fourni sur les couleurs, les imprimés et les matières de l'InvisiBra. Gageons que, bien que fort pratique a priori, ce sous-vêtement bizzaroïde ne fera pas une entrée fracassante dans la liste des dessous féminins préférés de ces messieurs.


Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Tendance lingerie 2013 : toutes en body !
Mariage : de la lingerie blanche pour la nuit de noces
Le "Fantasy Bra" de Victoria's Secret, un soutien-gorge à 2,5 millions de dollars
Mutti, Dément, Marlies Dekkers : lingerie coup de coeur