Brice Hortefeux annonce 1000 radars de plus d’ici 2012

Brice Hortefeux annonce 1000 radars de plus d’ici 2012
Brice Hortefeux annonce 1000 radars de plus d’ici 2012
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
Le Ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a fait part des mesures concernant le « plan de lutte » qu’il avait annoncé, au lendemain des chiffres alarmants du mois de janvier sur le nombre de tués sur les routes. En visite au péage de Saint-Arnoult (Yvelines) sur l’autoroute A10, il a annoncé l’installation de 1000 radars sur les routes de France.
A lire aussi
Égalité salariale : Najat Vallaud-Belkacem annonce des sanctions "dans six mois"
femmes
Égalité salariale : Najat Vallaud-Belkacem annonce des...

A quelques jours des départs pour les vacances de février, la prévention se renforce sur les routes. Après des chiffres inquiétants sur le nombre de tués sur les routes et au lendemain de l’adoption de la loi Loppsi 2 qui avait créé une vive polémique à propos de son article sur l’assouplissement du permis à points, provoquant la colère des associations de lutte pour la sécurité routière, Brice Hortefeux a annoncé la première mesure destinée à « passer sous le seuil des 3000 morts sur la route 2012 », comme l’avait déclaré Nicolas Sarkozy fin janvier.

Ce sont 1000 radars qui seront donc installés sur les routes en 2012, s’ajoutant aux 2804 radars installés au 1er juin 2010. De plus, le gouvernement mettra en place des mesures de prévention et d’éducation à l’égard des jeunes, des conducteurs novices et des personnes âgées. Brice Hortefeux a ainsi déclaré que « dès la rentrée 2011, un module 'sécurité routière' obligatoire dans les lycées » serait mis en place.

Pour les pilotes de motocyclettes légères, « la formation obligatoire passe désormais de trois à sept heures » et « pour les conducteurs novices ou les personnes âgées, la mise en place de formations complémentaires sera favorisée ». Par ailleurs, le Ministre de l’Intérieur a annoncé que dès 2011, les policiers et gendarmes seront équipés de « 24 000 terminaux » embarqués dans leur véhicule pour « généraliser les PV électroniques dématérialisés ».