Tous au restaurant 2013 : six idées de resto à Paris

Tous au restaurant 2013 : six idées de resto à Paris
Tous au restaurant 2013 : six idées de resto à Paris
Dans cette photo : Cyril Lignac
Du 16 au 22 septembre se déroule l'opération « Tous au restaurant ». Dans les établissements participant, le mot d'ordre sera « votre invité est notre invité » : en gros, pour un menu acheté, un menu offert. Pour faire votre choix parmi les nombreux restaurants de l'édition 2013, voici une sélection de six restaurants, pour tous les goûts, et toutes les bourses. Du bon plan au coup de folie gastronomique, suivez le guide.
A lire aussi

Mansouria : évasion garantie

Une cuisine marocaine traditionnelle et généreuse dans un décor chaleureux ? Bienvenue chez Mansouria, dans le XIe arrondissement. Les tarifs de l’établissement de Fatéma Hal sont raisonnables, mais la qualité est là : la pastilla aux pigeonneaux allie le sucré et le salé, tandis que la salade de carottes sent bon la fleur d’oranger. L’occasion, aussi, de goûter « les doigts de la mariée » : une spécialité aux crevettes épicées.
11 Rue Faidherbe Paris XI

Aux Lyonnais : un bouchon parisien

Végétariens, passez votre chemin. Aux Lyonnais, c’est le paradis des amoureux de la viande, et de cuisine type bouchon qui fleure bon le terroir. Sous la houlette du chef Francis Flauvel, la carte fait la part belle aux cervelas, joues de bœuf et autres poitrines de cochon. À noter : une carte des vins pointue, élaborée avec Gérard Margeon (chef sommelier chez Ducasse). Avec des vins du Rhône, évidemment, mais pas que.
32 rue St Marc Paris II

Le Mesturet : des classiques renversants

Au centre de Paris, ce classique des bistrots propose une cuisine classique de qualité. Du côté des entrées, on trouve sur la carte des rillettes de lapin au romarin, des œufs pochés en piperade ou du foie gras. Les plats sont tout aussi classiques, avec un twist parfois surprenant : le dos de merlu est servi avec un coulis de chorizo, la poitrine de porc est relevée aux citrons… Bon plan : la carte n’exclut pas les végétariens, qui choisiront entre une salade de penne aux poivrons, courgettes et pesto de coriandre ou une tourte aux légumes et à la feta.
77 rue de Richelieu Paris II

La Gare : cuisine chic et décor choc

Une adresse à noter pour son décor. Une gare fantôme, anciennement Passy-La Muette, a été transformée en restaurant original, tout en volumes. Du côté de la carte, rien à redire : des plats fins et contemporains, à la fois gourmands et légers. En plat, La Gare sert un blanc de cabillaud en croûte de noisettes, accompagné d’une purée de patates douces. En dessert, fondez pour le cheesecake, servi avec sa marmelade d’ananas.
19 Chaussée de la Muette Paris XVI

Le Chardenoux : le bistrot de Cyril Lignac

Le Chardenoux est un des établissements parisiens de Cyril Lignac. Bons produits, cuisine traditionnelle avec « une touche de modernité », le tout dans une atmosphère conviviale. En gros, la promesse d’une cuisine de bistrot  d’exception : une côte de cochon du Sud-Ouest au saté rivalise avec d’impeccables tartares ou cheeseburgers. En dessert, optez pour un pain perdu caramélisé aux fruits secs, délicieusement régressif.
1 Rue Jules Vallès Paris XI

Mori Venice Bar : haute gastronomie vénitienne

Dans un décor minimaliste signé Starck, une cuisine gastronomique encensée par Gilles Pudlowski. Le Mori Venice Bar propose une cuisine italienne rare (point de pizza – pâtes carbo qui tiennent ici), faite avec des produits importés d’Italie : le jambon noir est de Lombardie, les cèpes de Montello, la chicorée de Trévise, la truffe blanche d’Alba (elle accompagne le tartare de veau). En dessert, des glaces turbinées maison au prosecco et à la vodka. Cher, extravagant, mais tellement appétissant.
27 rue Vivienne Paris II

Chez Lasserre : équipe de choc

En cuisine, Christophe Moret concocte « une cuisine lisible sans fioriture ». Sans fioritures, mais gastronomique tout de même : les macaronis sont ici servis avec truffe noire et foie gras, le saint-pierre est aux agrumes, et l’agneau est confit et rôti. Claire Heitzler, ex-chef pâtissière au Ritz, officie maintenant chez Lasserre : elle imagine, en dessert, des pêches pochées aériennes ou un millefeuille revisité.

VOIR AUSSI

Restaurants à Paris : nos adresses pour un dîner romantique light
Restaurants bio : bonnes adresses à Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux
Les 50 meilleurs restaurants du monde et leurs prix
Bars à bières à Paris : notre sélection des meilleures adresses
Intolérance au gluten : un site d'adresses sans gluten partout dans le monde