Comment se faire repérer par un chasseur de tête ?

Par Candice Satara-Bartko
Publié le 26 mai 2011

Qui n’a jamais rêvé d’être contactée par un chasseur de tête ? Et claquer la porte de son entreprise pour de nouvelles aventures professionnelles palpitantes… Pour multiplier vos chances d’être repérée, suivez les conseils de Catherine Dubois, coach et chasseuse de tête.

Comment se faire repérer par un chasseur de tête ?

Comment se faire repérer par un chasseur de tête ? © Creatas

Franchement, vous être bien à votre poste : un salaire confortable, des missions intéressantes, des horaires flexibles… Pourtant vous ressentez une certaine lassitude, l’impression d’avoir fait le tour du sujet et l’idée de changer de job vous effleure. Mais voilà, les sites de recrutement, ce n’est franchement pas votre tasse de thé. Une autre solution discrète et efficace peut booster votre carrière : faites-vous chasser !

N’est pas chassé qui veut !

Une entreprise qui s’octroie les services d’un chasseur de tête ne le fait pas au hasard. Il faut que ce soit intéressant pour elle, qu’elle y trouve un véritable intérêt. Sinon elle se contenterait de poster une annonce sur un site de recrutement. En général, les chasseurs de tête visent des profils qualifiés (experts, managers) et des personnes qui ont des compétences spécifiques. Ils recherchent des profils rares, car extrêmement spécialisés ou très demandés. Il se peut aussi que l’entreprise souhaite être discrète dans ses recrutements, elle fera appel alors à un chasseur de tête.

Élargir son réseau

Ne perdez pas une occasion de rencontrer de nouvelles personnes. Participez à tous les événements organisés par votre entreprise et tenez-vous au courant de l’actualité de vos concurrents. Pour progresser dans sa carrière, rien de tel que de rejoindre un réseau professionnel. Mais ceci implique d’y consacrer du temps et d’être organisée. En multipliant vos contacts, vous aurez autant de chance d’attirer l’œil d’un chasseur de tête.

Se faire repérer sur le web

Plus vous serez visible, plus vous aurez de chances d’être repérée. Valorisez votre e-réputation en étant présente sur les réseaux sociaux (LinkedIn, Viadeo, Facebook, Twitter). Soignez votre page professionnelle en indiquant précisément vos compétences et références, de manière à ce que le chasseur de tête puisse au besoin contacter vos anciens employeurs. Supprimez les pages où figurent des informations trop personnelles ou qui ne vous mettent pas en valeur. Il n’y a pas de raison qu’un chasseur de tête tombe sur une photo de vous sur la plage. Pensez aussi à mentionner vos coordonnées (mail et téléphone) pour que l’on puisse vous recontacter.

Motivée, motivée…

Même si c’est au chasseur de tête de vous convaincre, il va de soi que vous devez être ouverte à la discussion. Autrement dit, montrez que vous êtes intéressée et disposée à le rencontrer. Entre-temps, surtout si vous n’êtes pas en recherche active d’emploi, renseignez-vous sur l’état du marché, afin d’avoir tous les arguments pour éventuellement négocier si l’affaire est conclue. Et si le poste vous intéresse, soyez réactive, n’attendez pas une semaine pour rappeler le chasseur de tête. Changer de boulot, quitter une grosse structure, représente un sacré challenge, soyez sûre d’être prête avant de donner votre démission.

Vigilance

Il faut bien sûr rester vigilante avant d’accepter ce nouveau job. Des tas de sociétés naissantes cherchent à s’octroyer les services des meilleurs et font miroiter une croissance exceptionnelle de leur structure. Ce qui n’est pas toujours le cas. Prenez le temps de vérifier que la société est pérenne et solide financièrement.

 

VOIR AUSSI


Comment rédiger la rubrique centres d’intérêt de son CV ?
Comment réussir sa formation à distance ?
Développez votre leadership
Comment trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux ?

Voir aussi :  emploi    changer de cap    carrière   
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Avez-vous déjà rencontré un chasseur de tête ?
           
 

Commenter

6 commentaires

dakota76 - 26/05/11 12:22
Je n'ai aucune chance d'être repérée par un chasseur de tête je ne suis pas assez qualifiée pour cela.
country33 - 13/06/11 13:59
Maintenant avec tout ça comment rester naturelle...
lamarie693 - 01/07/11 18:55
Moi aussi , pas de qualification autre que dans les animaux,ma passion, pourtant , travailler est une nécessité .
omaha - 10/09/12 07:18
Il faut déjà avoir un cv en béton, un chasseur de tete ne recherche que des personnes ultra diplomé
country33 - 19/10/12 08:17
Les chasseurs d etête savent débusquer et déjouer certaines choses alors l faut y aller bien armé pour ne pas se laisser surprendre.
ladymam - 19/10/12 08:21
aucunes chances pour moi non plus , mon CV est plutot vide étant mère au foyer , ils ne risquent pas de me repérer .

Entreprises partenaires

Fermer