#Meandyoutoo : l'appli qui dénonce le sexisme ordinaire au travail

#Meandyoutoo : faites-vous preuve de sexisme envers vos collègues ?
#Meandyoutoo : faites-vous preuve de sexisme envers vos collègues ?
Lundi 1er octobre, deux entrepreneuses lanceront #Meandyoutoo, une application conçue pour dénoncer le sexisme ordinaire en entreprise.
A lire aussi
"Bruits de couloir" : le court-métrage percutant qui dénonce le sexisme au travail
News essentielles
"Bruits de couloir" : le court-métrage percutant qui...

Le mouvement mondial de libération de la parole des victimes de viol et d'agression sexuelle symbolisé par le hashtag #MeToo a donné lieu à de nombreuses déclinaisons. La dernière en date ? #Meandyoutoo, une application conçue pour dénoncer la culture du sexisme en entreprise.

#Meandyoutoo a été imaginée par l'entrepreneuse Carole Michelon, spécialiste de la mixité en entreprise et fondatrice de la société The Big Factory, et Inès Dauvergne, qui intervient dans les entreprises en tant qu'experte sur les questions de diversité, d'inclusion et de mixité.

Accessible via mobile, tablette ou ordinateur cette appli permet de se tester sur un certain nombre de situations impliquant le harcèlement sexuel au travail ou le sexisme, dévoile le site Santé des îles. Son utilisation est simple : il suffit de répondre anonymement à un questionnaire pendant 10 minutes chrono.

3 femmes sur 4 ont déjà entendu des blagues sexistes au travail

Vous sexiste ? "Jamais de la vie !", direz-vous. Et c'est sans doute le cas... du moins pas consciemment. Car le sexisme ordinaire nous concerne tous et toutes, et certaines situations et agissements font tellement partie intégrante de notre quotidien qu'on finit par ne même plus les remarquer. Y compris sur notre lieu de travail.

En 2016, une enquête du Ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes dévoilait que 51% des femmes salariées non-cadres estiment "avoir rencontré un frein professionnel en raison de leur sexe".

Autres chiffres frappants : 3 femmes sur 4 ont déjà entendu des blagues sexistes sur les femmes, 2/3 des femmes soulignent également "une stigmatisation des mères".

Souvent tu, minimisé ou banalisé, le harcèlement sexuel au travail touche 20% des femmes actives au cours de leur vie professionnelle.

C'est précisément ces fléaux que #Meandyoutoo entend mettre en lumière. L'application sera officiellement lancée ce lundi 1er octobre.