Politique
"C'est un bouffon !" : Robert DeNiro tacle Donald Trump en plein tribunal de New York
Publié le 2 juin 2024 à 14:00
Par Terrafemina avec AFP
Robert De Niro s'est présenté par surprise devant les caméras mardi près du tribunal de New York pour attaquer Donald Trump, un "clown" qui pourrait devenir un "tyran", l'acteur prenant fait et cause...
"C'est un bouffon !" : Robert DeNiro tacle Donald Trump en plein tribunal de New YorkL'acteur Robert De Niro s'exprime devant les caméras à New York, le 28 mai 2024 "C'est un bouffon !" : Robert DeNiro tacle Donald Trump en plein tribunal de New YorkL'acteur Robert De Niro s'exprime devant les caméras à New York, le 28 mai 2024© CHARLY TRIBALLEAU
La suite après la publicité

Robert De Niro s'est présenté par surprise devant les caméras mardi près du tribunal de New York pour attaquer Donald Trump, un "clown" qui pourrait devenir un "tyran", l'acteur prenant fait et cause pour Joe Biden en pleine campagne présidentielle.

"C'est mon quartier", a déclaré la légende d'Hollywood sur un morceau de trottoir. "J'adore cette ville, je ne veux pas la détruire. Donald Trump ne veut pas seulement détruire cette ville, mais aussi le pays et, en fin de compte, il pourrait détruire le monde", a fulminé cet opposant de longue date à l'ancien président républicain.

Cette prise de parole a été organisée par l'équipe de campagne du président démocrate Joe Biden alors qu'au même moment, à quelques encablures, Donald Trump écoute ses avocats plaider son acquittement dans la salle d'audience de son procès pénal.

Qualifiant le candidat républicain de "clown", Robert de Niro, 80 ans, a rappelé: "Quand Trump s'est présenté en 2016, c'était comme une blague, un bouffon candidat à la présidentielle."

Mais "nous avons oublié les leçons de l'histoire, qui nous montrent que d'autres clowns n'ont pas été pris au sérieux, jusqu'à ce qu'ils deviennent de féroces dictateurs", a-t-il souligné.

"Avec Trump, nous avons une seconde chance, et plus personne ne rigole désormais. Nous avons une occasion unique de l'arrêter en votant contre lui, une fois pour toutes", a insisté l'acteur.

Chemise grise, veste noire et lunettes fumées, le géant de "Taxi Driver" et des "Affranchis" s'exprimait aux côtés de deux agents de police présents lors de l'attaque du Capitole le 6 janvier 2021, "de vrais héros" selon l'acteur.

"La seule manière de préserver nos libertés et de maintenir notre humanité est de voter pour Joe Biden", a-t-il lancé devant une nuée de microphones, alors qu'un klaxon résonnait avec insistance dans la rue.

L'acteur est à l'origine du festival de cinéma de Tribeca, un quartier de Manhattan, non loin du tribunal.

vid-bur-ube/aem

© Agence France-Presse

Mots clés
Politique elections proces cinéma
Sur le même thème
"Il a été terrible" : Sophie Marceau tacle Gérard Depardieu, objet d'une nouvelle plainte play_circle
Société
"Il a été terrible" : Sophie Marceau tacle Gérard Depardieu, objet d'une nouvelle plainte
22 mars 2024
Merci pour les travaux : Valérie Damidot tacle les harceleurs grossophobes play_circle
Médias
Merci pour les travaux : Valérie Damidot tacle les harceleurs grossophobes
16 février 2024
Les articles similaires
"Je vais venir chez toi..." : Stormy Daniels, la femme qui a fait condamner Donald Trump, serait victime de menaces
proces
"Je vais venir chez toi..." : Stormy Daniels, la femme qui a fait condamner Donald Trump, serait victime de menaces
4 juin 2024
"En quittant l'Iran, j'ai regagné ce que j'étais", témoigne Golshifteh Farahani play_circle
Culture
"En quittant l'Iran, j'ai regagné ce que j'étais", témoigne Golshifteh Farahani
14 mai 2024
"La menace..." : pour Ursula von der Leyen, l'Union Européenne doit "se réveiller de toute urgence"
Politique
"La menace..." : pour Ursula von der Leyen, l'Union Européenne doit "se réveiller de toute urgence"
1 juillet 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news